epanorthose: (Ø: reading is sexy)
Flûck. Je me suis fait eu !

Comme toujours, tout a commencé avec une fic. Une fic Grssk, en l'occurence, plutôt bien écrite en sus. (Très bonne restitution de la personnalité de Cappie). Curiosité éveillée, j'ai visité le profil de l'auteur. Et en moins de temps qu'il en faut pour dire "Zibidipeste", je me suis retrouvée coincée dans un fandom de la honte (Non, je n'écrirai pas le titre).

Je sais que je devrais y mettre un terme, mais je m'enfile goulûment les chapitres comme du chocolat Côte d'Or.

Et comme si ça ne suffisait pas, voilà que je me mets à envisager de me plonger un peu plus sérieusement dans le canon. La dernière fois que j'ai fait ça, je me suis retrouvée à regarder Dark Angel !

Des fois, c'est 'achement pas facile d'être pétrie de midinetterie. Sérieux.


→ l'idée importante de cette entrée est que si vous avez envie de lire une fic Grssk plutôt bien écrite, IC et qui n'implique pas une grossesse non désirée (le ressort scénaristique qui m'énerve le plus en ce moment), je vous conseille Woes of Adulthood de MiHnn.
epanorthose: (P: ΚΤΓ)
J'ai fini Grssk


Je commence Everwood
epanorthose: (P: Olivia)

Je vous parle de Cappie, mais vous ne savez même pas à quoi il ressemble.

détournement de mineur )



PS : j'ai ajouté un lien à l'entrée précédente, ainsi vous pourrez visionner la référence à Matrix.
Dans l'extrait, Cappie essaie de convaincre Spitter (connu aussi sous le nom de Rusty) de shooter sa petite amie et ainsi remporter le jeu de chasse à l'homme. Il faut savoir que la maison gagnante remporte un joli petit chèque et que Rusty est dorénavant le only hope des ΚΤΓ)

epanorthose: (H: made of awesome)
Dans l'épisode 303 de Grssk, les personnages font une chasse à l'homme. Ca a commencé dans le 301, mais dans le 303, le jeu arrive à son terme. Il n'y a plus que deux concurrents. Ce qui donne à Cappie l'occasion de faire la best référence à Matrix ever. Je n'en pouvais plus de rire.

Après Cappie et Beaver, j'ai décidé de mettre Jeremy comme mon troisième Kappa Tau Gamma (ΚΤΓ) préféré. Jeremy est un personnage qui ne parle pas, qui regarde les gens dormir, se fait des couettes et met de l'eyeliner. Et oui, c'est mon troisième personnage préféré de la fraternité. Donc on peut dire de la série, puisque les ΚΤΓ pwns la série. A tel point que c'est leur maison qui est au générique. Générique de trois secondes, certes. Mais générique quand même.

Go ΚΤΓ !!
epanorthose: (P: the magnificent Dean)
Cappie (de Grssk) est la preuve qu'un personnage n'a pas besoin d'avoir un frangin et/ou une destinée de merde pour mettre mon coeur à genoux. Vous savez quoi ? Eh bien cela me rassure grandement. Non, parce que je commençais à croire que je ne pouvais aimer que les Oreste. Yay me !

La minute culture pop
Lavalier :
1) sorte de bijou, type pendantif. Le nom vient de la duchesse de La Vallière, une des maîtresses de Louis XIV (celle que le roi a piqué au fils d'Athos).
2) de nos jours, cela fait surtout référence au pendantif que les membres de fraternité donne à leurs amoureuses en gage d'amour. Ce bijou a la forme des lettres de la fraternité à laquelle appartient l'amoureux. Et si j'en crois Scream 2, généralement, quand le type fait ça, ses camarades ont tendance à le bizuter ensuite. Dans Grssk, les amoureux ne semblent pas avoir ce problème là.


[edit] Le monde des fraternités est bien étrange
Alors que je cherchais comment s'écrivait Lavalier (j'entendais "love leer"), je suis tombée sur un forum pour greeks. Et j'y ai appris :
1) Qu'il y avait trois étapes dans le processus d'engagement matrimonial autrefois (cela se perdrait) :
Primo : Lavalier → le gars donne ses lettres à la donzelle.
Secundo : Pinned → le gars donne son badge à la même donzelle.
Tertio : Engaged → maintenant, le gars peut lui offrir une bague et la demander en mariage.
Pour ma part, je trouve qu'ils devraient inverser étape 1 et étape 2, comment un bijou pourrait être en-dessous d'un badge ?
→ Comptez sur les fraternités pour multiplier les rites et les étapes !

2) Qu'a Sigma Nu, selon les règles officielles, personne d'autres que les initiés peuvent porter les badges. Exception faites des épouses, des mères, des fiancées (mais pas les petites amies) et les sweethearts.
→ Les mères sont mises sur le même plan que les fiancées et les épouses. Yep-yep-yep.
→ Qu'est-ce que c'est les "sweethearts" si ce ne sont pas les petites amies ?

Y a un moment, en regardant la série, je me suis demandée si j'aurais pu être tentée d'intégrer une sororité (si j'avais été américaines et fais mes études aux EU, bien sûr). Eh bien, la réponse est non. Trop d'étapes, trop de rituels, trop de contraintes. (Trop d'élitisme aussi.) Sans parler de toute la période de bizutage. Mon masochisme ne va pas aussi loin.
Mais maintenant je sais d'où viennent les bitchy soccermums : toutes échappées de sororités telle que Zeta Beta Zeta. C'est là qu'on s'entraîne à laisser s'échapper des petites vipères aigres et acides en faisant de grands sourires émail diamant.
epanorthose: (imho: like it very much)
Dans Grssk, il y a un personnage qui s'appelle (The) Beaver. Ce n'est pas mon personnage préféré (parce qu'il y a Cappie) mais il n'en est vraiment pas loin. ♥

Et lui, y a aucun drama associé à son pseudo, on peut donc l'appeler ainsi sans danger.

Profile

epanorthose: (Default)
epanorthose

March 2016

S M T W T F S
  12345
678 9101112
13141516171819
20212223242526
27 28293031  

Syndicate

RSS Atom

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Oct. 19th, 2017 09:40 pm
Powered by Dreamwidth Studios