epanorthose: (H: BAMF)
J'ai fini de regarder SW: The Clone Wars. J'ai le coeur en charpie. D'autant plus en charpie que j'ai enfin revu l'épisode 3. Comment vous expliquer à quel point toute cette histoire me dévaste ? Comment vous dire que je suis écrabouillée par le regret. Le regret in story mais aussi le regret meta story.

"In story", parce que comme je le disais dans une entrée précédente, me voilà totalement gagnée à la cause d'Anakin. Je n'ai jamais détesté Anakin. Si le jeu approximatif de Christensen m'a toujours fait sourire, je ne lui en ai jamais tenu rigueur. Je ne l'ai jamais rendu responsable de la prélogie (qu'on ne peut plus trop appeler maintenant "la nouvelle trilogie"). Et puis SW:the CW arrive et propose un portrait vraiment intéressant, vraiment nuancé d'Anakin. Il est à la fois un gros con et à la fois hyper attachant. Il est con avec Padmé, mari jaloux, il veut contrôler ses faits et gestes sous prétexte de la protéger. Il est attachant de l'affection qu'il porte à Ahsoka, sa padawan. Il est imbu de sa personne et drôle. Il est un Jedi impressionnant et pas toujours très dégourdi. Anakin est mon "problematic fave" comme dirait tumblr.

Mais aussi "meta story" parce que quand je vois l'univers, les personnages, les problématiques que proposent la série, je regrette encore plus les maladresse de la prélogie. Rien que l'ordre 66 ! La série montre que les clones participent involontairement au massacre de Jedi : ils ont une puce implanter dans le cerveau qui, une fois activée, prend le contrôle de leurs actions. Et quand tu regrardes l'épisode 3, t'as l'impression qu'ils ont toujours été au courant de cet ordre 66, qu'ils ont toujours su qu'ils allaient devoir massacrer les Jedi, leurs généraux. Or, avec la série dans l'oeil, tu sais qu'ils n'ont jamais rien su. Que quelques uns ont même essayé d'échapper à cette puce. Et en sont morts. Tu sais que cette puce, c'est la fin de leur libre arbitre, la fin de leur personnalité, de leur individualité. Comment vous dire à quel point j'ai été gagnée à la cause des clones ? Comment vous dire que l'épisode qui m'a le plus retournée, qui m'a mis les larmes aux yeux et fait hyperventiler, c'est celui qui raconte leur massacre. Celui qui les montre comme chair à canon, où on nie leur courage, leur loyauté, leur individualité, leur inventivité. Mais d'une manière générale, à partir de la saison 3, votre coeur va souvent saigner. C'est la guerre, ma bonne dame et on n'épargne personne. Trahison, meurtre, massacre, sacrifice, ironie tragique, implacable destinée. Rien ne vous sera épargné. Alors oui, quand je vois la qualité de The Clone wars, je regrette un peu que la prélogie n'ait pas été de la même facture. Tout n'est pas à jeter dans cette prélogie, mais il est si facile imaginer que ça aurait pu être tellement mieux. En même temps, c'est peut-être tant mieux : mon âme n'aurait pas tenu une telle émotion si rondement menée.

Je viens de revoir la série Clone Wars, version 2003. L'animation est beaucoup plus sommaire. Il y a un peu d'humour mais là aussi, immanquablement, on bascule dans le tragique et la violoence. Quelques très bonnes scènes à souligner. En particiler le combat entre Anakin et Asajj Ventress. Ou bien celui du rêve prophétique qui a l'air de raconter l'histoire du peuple qu'Anakin doit sauver mais qui raconte en fait la destinée d'Anakin.

Alors oui, je me projette dans des histoires. Des UA où tout n'aurait pas aussi mal tourné. Des compléments où Luke et Leia apprennent qui est leur mère. Vont sur Naboo. Découvrent à travers les bip-bip de R2 l'histoire de leurs parents. Clone Wars (2003) fait de R2 le cadeau de Padmé à Anakin pour le féliciter de son accession au titre de chevalier Jedi. Tu m'étonnes qu'Anakin y soit si attaché dans Clone wars (2008). Si on l'écoutait, quelles histoires ce petit droïde pourrait raconter !

J'ai envie d'histoires où les jumeaux passent du temps ensemble, où ils apprent à se connaître, où Luke initie sa soeur aux voies de la Force ce qui lui permettra de converser avec Obi-Wan (justifiant ainsi le nom qu'elle donne à son fils...) et surtout avec son père. J'adore voir dans les jumeaux les traits de caractère de leurs parents et leur façon d'affronter les problèmes. Luke est peut-être le Jedi et Leia la politicienne, je ne peux pas m'empêcher de voir la bonté de Padmé dans Luke et la détermination d'Anakin dans Leia.

Star Wars, comme ça fait du bien de te retrouver, de me plonger une nouvelle fois dans ton univers, songer de nouveau à ces Atrides des étoiles... J'attends avec impatience de pouvoir de nouveau voir l'épisode 7. J'attends décembre et l'épisode one-shot qui sent bon le marketing, mais je m'en contrefous en fait. Star Wars, I'm back.
epanorthose: (H | :D)
Je n'ai pas écrit depuis longtemps dans ce LJ. Le temps passe vite. Je vais vous passer la liste des résolutions que je ne tiendrai pas, je vais vous épargner la vie au bahut également. Et revenir aux bons vieux classiques : les discussions de fandom. Parce que oui, je suis retombée pieds pardessus tête dans un fandom. Deux en fait. Et c'est merveilleux. D'autant plus merveilleux que ce sont des fandoms que je connais bien. Star Wars, tout d'abord. The X-Files ensuite.

Le mois dernier, le septième épisode de la saga de Lucas est sortie au cinéma. Et ce fut un enchantement. J'ai vu le film trois fois. Quel bonheur ! Résultat, pendant les vacances, outre me refaire les deux trilogies, j'ai commencé à jouer à KOTOR. Un jeu vidéo qui se passe dans l'Ancienne République. J'adore. Mais comme j'ai tendance à jouer de manière incontrôlée, c'est-à-dire six heures de suite, je le réserve pour les vacances. J'ai d'ailleurs bien l'intention d'investir dans un bon PC pour pouvoir jouer à davantage de jeux et sans avoir à subir les plantages à répétition. Bon. Ca ne va pas être pour tout de suite par contre. Les finances, c'est pas trop ça. Surtout que je viens de me foutre sur les bras un crédit... Bref. KOTOR, c'est du bonheur ! J'ai tellement de pouvoir le reprendre. Et sinon, en attendant, je me suis lancée dans Star Wars: The clone wars. Je ne suis pas si ce fut la meilleure ou la pire idée que j'ai eue dernièrement...

Star Wars: The clone wars est une série d'animation qui se situe entre l'épisode 2 et l'épisode 3. Elle raconte, comme son titre l'indique, la guerre qui sévit entre la République et les séparatistes. Anakin en plus de son rôle de général dans l'armée républicaine, tient aussi celui de maître. Yoda lui a confié la formation d'une jeune padawan.
La série ne se focalise pas que sur ces deux personnages. Obi-Wan, Padmé, Yoda, Windu et d'autres jedi sont également des figures importantes de la série. On peut même perdre de vue pendant plusieurs épisodes le futur exterminateur de l'ordre Jedi. Ainsi la guerre est vue à travers les yeux de différents personnages et on découvre ses conséquences aussi bien politiques, économiques que sociales. Certains épisodes nous amènent même dans le camp séparatiste. La série est donc très loin d'être manichéenne. Les Jedi ne sont pas toujours les supers chevaliers en armure blanche. On s'interroge sur les limites de la diplomatie, sur l'intérêt de la course à l'armement. En clair, la série ne prend pas un instant ses spectateurs (des gamins !) pour des idiots.
Si on nous épargne le sang, nous sommes quand même mis face aux conséquences dramatiques, voire tragiques de la guerre. Et les clones que vous aviez pris l'habitude de considérer comme ombres négligeables, juste présents pour se faire dégommer par les tirs de blaster des héros, vont devenir des personnages vraiment attachants. Et c'est d'une cruauté atroce, parce qu'ils meurent. Sans cesse ! Sans compter qu'à l'épisode 3, on va leur rebooter le cerveau et les priver de toute liberté. Vous faire éprouver des FEELS pour les clones. CRUELEST THING EVER. Je rêve maintenant d'un épisode spin-off (puisque c'est la nouvelle brillante idée de Disney) sur les clones. Un épisode où ils se révolteraient, se libèreraient, où ils demanderaient réparation pour tout le mal qui leur a été fait. En fait la blague cosmique de cette série, c'est que vous allez vous attacher à des tas de personnages qui sont destinés à tous crever.
Et la blague la plus cruelle, c'est qu'Anakin, dans le fond, vous allez vous mettre à plutôt bien l'aimer. La série n'est pas tendre avec lui. Elle ne gomme pas ses défauts, elle montre sans complaisance tout ce qui cloche. La route vers le Dark Side est fléchée et tu ne peux que hurler devant ton écran.
Franchement, je n'arrive pas à croire que cette série a été validée. Je n'arrive pas à croire qu'elle a tenu aussi longtemps. J'ADORE CETTE SERIE. Et quand j'aurai des sous, je m'achète l'intégralité en DVD. Pour vous donner un exemple de son génie, les clones se servent de la maladresse de Jar Jar pour décimer une squad ennemie. Je vous jure, c'est la strat. Laissons Jar Jar foutre le bordel dans les rangs ennemie et y aura plus qu'à cueillir les rescapés. ET CA FONCTIONNE !!
Comment ça se fait que personne ne m'ait parlé de cette série avant ? Comment ça se fait que personne ne parle davantage de cette série ? Même hors univers SW, c'est une excellente série. Mais tellement cruelle. Chaque épisode me rapproche un peu plus de l'épisode 3. L'épisode de la cruauté cosmique.

Et sinon, à côté de ça, The X-Files a repris. Mais joie et bonheur dans mon coeur. L'émotion quand les premières notes du générique ont tinté dans mes écouteurs. Sans déconner, l'émotion a été tellement forte que j'ai appuyé par réflexe sur la barre espace pour mettre en pause et éviter l'overload de FEELS. Et le mieux, c'est que les deux épisodes sonnent X-Files. C'est bien la même ambiance, le même univers, les mêmes personnages. Avec update. On est très loin du film 2 très fade et plus WTF-Files. L'épisode 1 est un peu bavard mais c'est pas facile de faire un season premier d'une série qui dort depuis 2002. Pas difficile de relancer une mythologie aussi lourde, de l'actualiser, de l'expliquer pour les nouveaux, de titiller les souvenirs des anciens. Je suis sincèrement curieuse et impatiente de voir les prochains épisodes et je redoute déjà le dernier qui va arriver bien trop vite.

Purée. Je ne sais pas si vous vous rendez compte. Star Wars et The X-Files are back !!! Chaque fois que j'y pense, chaque fois que j'entends les musiques d'intro, je souris. Immanquablement. Lucas, Carter, vos univers m'avaient vraiment manqué. Plus que je ne pouvais l'imaginer. Welcome back.
epanorthose: (H: BAMF)
Steam est un magasin en ligne de jeux vidéo. La bibliothèque est très complète et les prix sont vraiment attractifs.

J'ai un ordinateur qui n'agite plus que difficilement ses puces. Tout jeu qui demande un minimum de puissance est totalement hors de portée de ses processeurs. Nécessairement, il me faut de vieux jeux qui ne tirent pas trop sur le processeur ou la mémoire vive ou des jeux pas trop recherchés.

Et c'est ainsi que je fis l'acquisition de Star Wars: the Knights of the Republic, amicalement raccourci en KOTOR. Autant vous dire que ça fait trois jours que je ne quitte plus mon ordinateur. Tout est en stand-by. Je peux devenir un Jedi. Le reste n'a aucune importance.

Il faut dire que depuis le mois de décembre, je vis, je respire, je mange Star Wars. Tout cet engouement aurait pu retomber si l'épisod 7 avait été décevant. Mais même pas !! L'épisode 7 est merveilleux ! Chaque fois que j'y pense, je souris bêtement et j'ai envie de battre des mains en sautillant sur place. Il n'est pas parfait, bien sûr ! Mais qu'importe ! Il a su rallumer cette flamme qui vivotait bien tristement depuis des années. Depuis l'épisode 6. Depuis "The Force is strong in my family. My father has it. I have it. And... My sister has it. Yes, it's you, Leia"...

Je souhaite à tout un chacun d'avoir un jour une telle résurgence de la Force dans son fandom. C'est juste grandiose.

Bonnes fêtes de fin d'année et que la Force soit avec vous.

epanorthose: (H: BAMF)
C'te fatigue qui me tombe dessus à partir de 16h ! J'ai l'impression que je ne parviendrai jamais à récupérer.

Aujourd'hui, je suis allée voir Avengers 2 avec [livejournal.com profile] maius_intra. C'était fun. Et je n'en dirai pas plus.

Depuis que le trailer/teaser du prochain Star Wars est sorti, j'ai un peu du mal à retoucher terre. Je suis étonnée de me voir si impatiente de voir le film. Etonnée mais aussi contente. C'est un peu comme si tu entendais dans le brouillard la corne de brume pour t'indiquer le chemin vers la maison. Je ne suis pas hyper calée dans l'univers. J'ai vu les films. Les 6. Un bon nombre de fois, mais rien de particulièrement exceptionnel. Genre, je ne les connais pas par coeur. J'ai lu quelques bouquins mais je les ai trouvés pour la grande majorité très mauvais. Je ne me souviens jamais des noms des personnages ou des planètes. Genre, même le truc de la Force, je ne peux pas le ressortir comme ça. Midichlorien ?... Purée, c'est ça ! *woot woot* Mais vous me lâchez dans une convention de Star Wars et en moins de deux, je me fais traiter de fake geek girl. Pourtant j'aime vraiment cet univers.

Pour être plus exacte, j'aime cette saga familiale. J'aime les personnages. L'espace, les monstres, les sabres laser, c'est juste un bonus.

Bon, sinon, j'ai un "YEAH !" à pousser. Tron 3 est un vrai projet qui a été validé. *danse de la joie* Pour le coup, j'adore l'univers. Peut-être plus que les personnages. Faut dire que côté personnage, j'ai été un peu déçu par le héros du 2, mais l'univers... quelle beauté ! Dans Avengers 2, Natasha porte d'ailleurs un costume qui m'a fait un peu penser à Tron. J'ai fait une petite danse intérieure.


PS : Et sinon, rassurez-vous, dans les cinémas français, apparemment, ils ne diffusent pas la bande-annonce spoiler du prochain Terminator.

Le sujet

May. 21st, 2014 11:30 pm
epanorthose: (Ø: vers l'infini et au-delà)
J'ai revu les épisodes V et VI de Star Wars.

Ca faisait en fait un sacré bail que je ne les avais pas vus. Plus de cinq ans. Au moins. C'est la nouvelle version des films augmentée de tas de trucs qui ne servent à rien et viennent clasher avec tes souvenirs d'enfance. Oui, ça me saoule que dans l'épisode IV, Jabba apparaisse au lieu de Fett. Et ça me saoule que New!Anakin ait remplacé Old!Anakin à la fin du VI. Je ne comprends pas l'intérêt. Au lieu de se faire chier à incruster la tête de Darth Patate, Lucas aurait bien mieux fait de soigner ses transitions. Parce que le "Vous souvenez-vous de votre mère ? Votre vraie mère ?" est quand même assez limpide. "Non, mais en fait Leia a cru que Luke parlait de sa mère, parce qu'elle ne sait pas qu'elle est adoptée ?" Et mon cul, c'est du poulet ?

Bref.

J'ai donc revu les épisodes V et VI. Et je me suis souvenue pourquoi l'épisode V me faisait peur. Je me souviens très bien de la première fois que je l'ai vu. Mes parents l'avaient enregistré sur une K7 vidéo pour moi. Je ne me souviens plus si c'est mon père ou ma mère qui a mis la K7 dans le magnéto (il me semble que c'est ma mère), mais je me souviens que c'est avec ma mère que j'ai fini par le voir parce que j'avais peur. Entre le Yéti, le truc à deux pattes à qui on ouvre le ventre, le gros ver de l'espace, les marais glauques et la respiration de Dark Vador. Je n'étais franchement pas rassurée. Le duel entre Luke et Vador fut, bien évidemment, le moment le plus flippant. Entre la main coupée, la révélation (je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître : à mon époque, on pouvait voir les films SW sans savoir que Vador était le père de Luke. A condition de ne pas savoir que Vader veut dire "père", bien sûr) et Luke qui se laisse tomber dans le vide. Une fois le film fini, je n'étais pas vraiment certaine de vouloir un jour revoir ce film. Et je ne comprenais vraiment pas pourquoi mes parents avaient enregistré ce film pour moi.
L'épisode VI, enregistré plus tard, m'a aidé à faire la paix avec cet univers et même à l'apprécier. J'avais regardé un dessin animé avec des Ewoks (et maintenant que j'y songe, c'était certainement un spin-off du film) alors le film m'a semblé plus familier et moins hostile. A part le début. Et le moment où Vador retire son masque. Puis j'ai un peu grandi et avec ma soeur, c'est devenu un film qu'on regardait souvent. On connaissait par coeur les répliques de révélation (en particulier celui où Luke apprend à Leia qu'ils sont les enfants de Vador).
Pour une raison que j'ignore, l'épisode IV est passé bien moins souvent à la télévision. On l'a donc eu en K7 beaucoup plus tard. En entendant de l'avoir, on l'empruntait à notre oncle de temps en temps. Je me souviens que c'est mon oncle qui m'a appris qu'en fait la trilogie n'était pas le début de l'histoire. "C'est pour ça que le premier film s'appelle Episode IV". Et avant qu'il ne me l'indique, je n'y avais jamais fait attention. C'est aussi lui qui nous affirmait, à ma soeur et à moi, que l'épisode V était le meilleur. Et alors, nous étions farouchement opposées à cette idée. Le troisième (parce qu'à l'époque on pouvait les appeler comme ça) était meilleur parce que Lule apprenait que Leia était sa soeur, parce qu'il y avait des Ewoks, parce que Luke gagnait et que Han était un jaloux pour rien. CQFD.

J'ai vu l'épisode I aux Etats Unis. J'ai tanné mon père durant toutes les vacances pour qu'on aille au cinéma le voir. On ne pouvait pas rentrer en France sans l'avoir vu ! Je crois que nous y sommes allés la veille ou l'avant-veille de notre départ. Le vendeur ne voulait pas nous vendre les places : le film était trop mauvais. Je n'ai pas compris grand chose du film. A l'époque, je quittais le lycée, je ne connaissais pas encore ffnet et je ne chargeais même pas encore mes épisodes sous-titrés de Buffy et Alias sur la mule. Je n'avais même pas encore lu Harry Potter. Je n'ai pas tout compris, à part que c'était très décevant.

J'ai lu quelques bouquins de Star Wars. Je les ai tous trouvés mauvais. C'était mal écrit et sans réel intérêt. Un peu plus haut, je parle de Boba Fett, mais durant les dix années qui ont suivi mon premier visionnage de l'épisode V, je n'avais aucune idée de qui il s'agissait. Il a fallu une conversation avec une pote à propos du film II qu'on attendait avec impatience pour apprendre que non seulement ce personnage existait mais qu'en plus il avait sa petite popularité au sein du fandom. Si on jouait à un jeu de trivia sur l'univers, je me ferais probablement latter. Je dois connaître trois planètes (à moins que ce ne soit des systèmes) et sortis des personnages principaux, je suis incapable de me souvenir des noms des persos secondaires. Mais je ne comprends pas bien cette idée que tu dois prouver ton attachement à une histoire et que c'est seulement à l'aune de tes connaissances sur des tas de détails qu'on déterminera si oui ou non tu aimes l'histoire. Si oui ou non tu es en fait digne d'aimer l'histoire. Tu n'aimes pas moins bien Star Wars parce que tu ne sais pas comment s'appelle la planète d'origine de Leia ou la manière dont un sabre laser est fait. Quelle idée ! Comme si l'attachement, voire l'amour, que tu éprouves pour un univers, une histoire, un personnage devait être mesuré et donner ainsi lieu à une compétition.

J'ai donc revu les épisodes V et VI. Et, je vois maintenant pourquoi mon oncle disait que l'épisode V était meilleur que le VI. Il m'a fallu du temps, mais maintenant je vois qu'il est beaucoup plus intéressant et, d'une certaine manière, novateur : les héros sont séparés et, de bout en bout, sont dans la merde. Ils vont de situation moins merdique en situation plus merdique, jusqu'à la merde intersidérale finale. Je me pose toutefois une question : combien de temps Luke reste-t-il sur Dagobah avec Yoda ? Parce que si on regarde combien de temps passe en parallèle à bord du Faclon Millenium, ça fait à peine deux jours. C'est court pour devenir un Jedi ! Je me souviens que quand j'ai vu l'épisode V pour la première fois, ma mère a essayé de me vendre le film avec la Force. "Tu vas voir, le héros il fait des super trucs parce qu'il a la Force." A l'époque, je regardais les Chevaliers du Zodiac, Dragon Ball, alors faire jaillir un sabre de la glace ou sauter super haut pour s'achapper d'un genre de frigo, j'avais trouvé ça un peu naze. En tout cas, je n'avais pas du tout été impressionnée. Et six films plus tard, je continue de ne pas être super impressionnée par la Force.

Et sinon, ce soir, j'ai vu Lego: the movie. Bon. J'aime pas jouer à ce jeu, mais j'ai eu un peu l'impression de voir le studio Pixar qui tentait de se réapproprier le scénario de Matrix. C'était fun. Mais vraiment, j'ai déjà vu Matrix et je préfère toujours le fim des Wachowski siblings.
epanorthose: (P: Rose)
♦ Y a Star Wars dans ma télé.

Une euphorie brusque, soudaine et parfaitement ridicule dans son excès s'est emparée de moi quand je suis tombée dessus par hasard. Juste quand le logo de George Lucas s'est illuminé de vert. Et puis la musique. C'est ridicule. Parce que c'est l'épisode I, parce que je suis une grande fille, mais c'est inévitable. Star Wars = euphorie.

La version VM me fait beaucoup rire. Tout est sous-titré, même le type de musique. "Musique victorieuse". "Musique angoissante". Et mon préféré : "Musique intrigante". Je rigole à chaque fois.

Oh. R2D2 vient d'apparaître. ♥ J'ai envie de regarder l'épisode IV.



♦ Je me suis acheté un netbook pour le boulot.

J'ai pris un Acer, mais j'aurais préféré un Asus. Seulement il n'y en avait plus. Donc, Acer. Il est tout mignon, mais je le trouve un peu lent. Plus lent que Castiel en tout cas. Il est blanc à l'extérieur, noir à l'intérieur et tourne sur Windows 7 (version starter). J'aurais pu l'appeler Uriel, mais j'ai préféré Anna. Parce que j'aime bien Anna. (J'aimerais bien d'ailleurs qu'elle reparaisse un jour, surtout depuis que l'on a perdu Jo et Ellen.)



♦ [edit] oh mon dieu. M6 est devenue une geeky chaîne.
Après Star Wars, ils enchaînent sur Alien.
*geekasme*
Ils me mettent Terminator dans la foulée et je meurs (ou Die Hard)
epanorthose: (Default)
A cause de cette image,



je viens de découvrir un des sens cachés de la vie.

Obi-Wan = OB1.

Ca vient de me tomber dessus comme un baquet de briques sur le coin du museau. Aussi fort que quand j'ai compris que K9 = canine. Voire plus. Parce que K9, je le connais quand même depuis bien moins longtemps.

Et le truc trop fort c'est que si tu tapes "OB1" dans wikipedia, il te renvoie direct à la page d'Obi-Wan Kenobi.

(sur l'icone, il est en fait écrit QB1, pour quaterback 1, mais on s'en fout).
(icone faite par [livejournal.com profile] flippedstargirl)

Profile

epanorthose: (Default)
epanorthose

March 2016

S M T W T F S
  12345
678 9101112
13141516171819
20212223242526
27 28293031  

Syndicate

RSS Atom

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Sep. 23rd, 2017 04:12 pm
Powered by Dreamwidth Studios