epanorthose: (Ø: vers l'infini et au-delà)
J'ai fini de regarder The Lone gunmen. La série est courte. Une saison de 13 épisodes (+1)

Ce n'est pas grandiose. Il manque quelque chose pour que la série décolle réellement. Je pense que Carter et son équipe ont un peu trop compté sur le facteur "sympathie" que les trois personnages des LG. Les LG sont des personnages cools, mais des personnages de fond. Comme Pumba et Timon, comme les Minions. Faire des "comic reliefs" des héros (ou antihéros) n'est pas forcément une bonne idée.

J'ai beaucoup pensé au film Timon et Pumba quand j'ai regardé la série. Je ne l'ai pas vu, mais je sais que Stoppard a eu l'idée d'écrire une fanfiction pièce de théâtre qui racontait ce qui était advenu de Rosencrantz et Guildenstern pendant que Hamlet règlaient ses problèmes familiaux et que la grande tragédie se déroulait. Implacable. Il n'arrivait pas à grand chose à G et R. Des choses sans importantes, ridicules, loufoques. De temps en temps, les personnages principaux d'Hamlet apparaissent mais jamais bien longtemps. Et à la fin, ils meurent. Je ne spoile rien, c'est le titre de la pièce : Rosencrantz et Guildenstern sont morts.

Les Lone gunmen, c'est ça. Trois types qui essaient d'être des héros et font des conneries, se font manipuler, chouraver sous le nez leur preuve, leur argent, leur scoop. Des héros de l'ombre qui losent et rêvent d'un meilleur monde. Et à la fin, ils meurent. L'humour est souvent gras, limite scato. Pas de grande tragédie personnelle, pas de grande conspiration. Tout reste très trivial.

Ce n'est pas mauvais, c'est sympathique, mais ça n'arrive pas à aller très loin. Les personnages ne prennent jamais de réelle profondeur. C'est finalement Jimmy, personnage inventé pour le spin-off, un grand malabar idiot comme des lacets mais capable parfois de quelques éclairs de génie et surtout extrêmement loyal qui a su attirer un peu plus ma sympathie. Yves (c'est une femme) a au début un côté un peu trop Seccotine pour m'être sympathique. Par la suite, on aimerait savoir pourquoi les LG finissent par l'intéresser suffisamment pour débarquer chaque fois que l'un d'eux (surtout Jimmy) l'appelle à la rescousse.

Il n'empêche que le dernier épisode des LG (rattaché à la série mère puisque les LG a été annulée prématurément et surtout avant d'avoir pu propoer une conclusion satisfaisante) a quelque chose d'émouvant.

Je me demande qui tiendra leur rôle dans le revival.
epanorthose: (P: noir!Olivia)
Whoa ! Je ne pensais pas que le pilot de la série des Lone Gunmen me frapperait autant. Et probablement pas pour les raisons que les créateurs avaient imaginées.

L'année dernière j'ai marathonné The X Files, saison 1 à 7. J'avais pas trop envie de regarder la suite sans Mulder. Depuis, on a appris que la série allait être relancée, que Mulder et Scully ne seraient plus ensemble. Pas surprenant mais douloureux. Douloureux parce que finalement on n'a eu qu'un film et deux ou trois épisodes pour les voir en couple. C'est peu ! Vraiment peu ! Donc, j'ai eu envie de reprendre mon petit marathon et clore la boucle.

J'ai fini de revoir la saison 8. Pas mauvaise. Elle essaie de faire la part belle à Doggett pour nous amener non seulement à accepter sa présence mais également à l'apprécier. Je l'aime bien. Je le trouve même un peu attendrissant. Mais faut dire ce qui est : il ne sera jamais le héros de la série. Surtout qu'il manque sérieusement d'humour !

Et puis, au lieu d'enchaîner sur la saison 9, la dernière de la série. J'ai décidé de regarder le spin-off : The Lone gunmen, c'est une découverte pour moi.

Je lance le pilote. Et très vite, un désagréable sentiment se loge au creux de mon estomac. C'est une histoire de scénario d'attaque terroriste volé. Le scénario implique un détournement d'avion. Un gars du gouvernement explique que depuis la fin de la guerre froide, il n'y a plus d'ennemi, la vente d'armes est en chute libre. Le gouvernement a tout intérêt à provoquer une pseudo attaque terroriste. Le sentiment dans le creux de mon estomac s'instale un peu plus confortablement. Je sais qu'au début des années 2000, ça a été la grande variation musicale des séries, des films. Mais je n'aime pas ça. L'épisode continue. On découvre que l'avion détourné a pour objectif une des tours du world trade center. C'est macabre et déplacé. Je mets l'épisode sur pause et regarde la pochette du DVD. 2005. Ce n'est pas possible. The X-Files s'est arrêtée en 2002. Et The LG a été diffusée avant la fin de la série mère. Je vais donc sur internet et découvre que l'épisode pilot des Lone Gunmen a été diffusé le 4 mars 2001.

Tu parles d'iun scénario prémonitoire ! Je n'ose même pas imaginer ce que la prod, les acteurs ont pu éprouver quand, 6 mois plus tard, deux avions se sont écrasés réellement dans les tours du WTC.

Profile

epanorthose: (Default)
epanorthose

March 2016

S M T W T F S
  12345
678 9101112
13141516171819
20212223242526
27 28293031  

Syndicate

RSS Atom

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Jul. 21st, 2017 04:35 pm
Powered by Dreamwidth Studios