epanorthose: (H: not pleased)
Saison 6, terminée.

Il ne me reste plus que la 7 et j'y vais un peu en traînant les pieds. La première fois, je ne l'ai pas regardée en entier car je n'aimais pas ce que les auteurs avaient fait subir au personnage de Christopher. Mais en revoyant les 6 preières saisons, j'avoue ne pas trop savoir sur quel pied danser avec Christopher. Ce personnage manque de consistance : d'un épisode à l'autre, il se comporte et tient des propos qui se contredisent. Il dit vouloir être dans la vie de Rory, il le fait, puis disparaît. Puis revient. Mais on apprend qu'il téléphonait en fait bien à Rory. Puis on en parle plus. Et quand on en reparle, c'est pour dire que Christopher n'est pas fiable et ne fait pas ce qu'il dit. C'est à se demander si le personnage n'est finalement pas du tout fiable ou si ce sont les auteurs.

C'est un peu le problème des séries à trop de personnages : ils débarquent dans la série, nouent des relations avec certaines personnages, tu t'y attaches, et puis ils disparaissent sans que plus jamais personne n'en reparle. Ce n'est pas qu'elle me manque, mais qu'est devenue Lulu ? Est-ce que Dean habite encore à Stars Hollow ? Travaille-t-il toujours chez Taylor ? Je ne me poserais pas ces questions si les scénaristes avient pris le temps de se pencher dix seconces, le temps d'un échange de répliques sur la question. Ca me fait penser à Ally McBeal ou les personnages étaient éjectés sans qu'on ne soit mis au courant. Sans que le sujet ne soit jamais traité. Je me souviens d'une sitcom très naze (Notre belle faille) qui avait bazardé au détour d'une saison un des gamins de la famille recomposée sans que jamais le sujet ne soit abordé. Un enfant avait disparu, n'apparaissait plus à l'écran, mais personne n'en parlait.
epanorthose: (H: BAMF)
Et il appelle Lorelai à l'aide. Après lui avoir dit "non".
epanorthose: (H: BAMF)
Je vais lui smasher la tronche !

Lorelai, après des épisodes à déprimer, à s'être fait remonter les bretelles par sa mère, à avoir affonter les questions avides de ses voisins, parvient enfin à demander à Luke de rencontrer April, de l'aider à préparer sa fête d'anniversaire, bref de partager ce nouveau pan de vie avec lui. Et qu'est-ce qu'il répond ? "Non." Non, paf dans ta tronche. Non, parce que si ma fille te rencontre, elle va t'aimer plus que moi et je ne le tolère pas. Non, parce que je suis un connard, maladivement jaloux. Non, parce que je suis un insensible égoïste, qui ne parviens pas à voir que ma fiancée est au bord de la dépression. Juste, non. Mais non dans ta gueule, connard !
epanorthose: (H: not pleased)
Warning : Je me déchaîne un peu contre Luke.

Gilmore Girls, saison 6.

La dispute est passée. J'ai survécu. Mais y a quand même quelques fois oùje n'étais pas loin de pleurer avec Lorelai. Pour Lorelai. La mauvaise foi des parents me sidère. Lorelai leur explique ce qui se passe entre Rory et la famille de Logan. Ils refusent de le croire. Ils finissent par découvrir la réalité. Ils trouvent le moyen de reprocher à Lorelai de ne pas leur avoir dit ce qui se passait.

Je n'aime pas Logan. Il utilise la même arme qu'Emily : il parle, parle, parle pour finalement amener les gens à se contredire. C'est un connard. Alors oui, lui aussi, sa famille craint. Mais c'est un connard. C'est Jess, version riche. Egoïste jusqu'au bout des ongles, persuadé qu'il est supérieur à tous les autres et de ce fait se sent autorisé à se comporter comme un connard. Jess, version riche, donc. (Et Marty est la version université de Dean.)

Mais la palme des connards revient à Luke. Il a trois tours d'avance sur tout le monde. Roi de la connardise. Connardise est son royaume et il y règne en maître. Et le pire, c'est que je suis persuadée que c'est le genre de type dont on dit et qui pense être "le nice guy". Celui qui fait ce qu'il doit faire, celui sur qui on peut compter, celui qui est là. Certes, mais c'est aussi celui qui fait des crises de jalousie qui n'ont pas lieu d'être, qui hurle et met tout le monde mal à l'aise parce qu'une petite information ne lui a pas été immédiatement révélé (Christopher a appelé) mais qui cache pendant deux mois un énorme secret parce qu'il a peur des répercussions que cela pourrait avoir sur sa relation (Il a une fille). Il part en week-end avec Lorelai et ne pense qu'à lui, au fait qu'il va être mal à l'aise, se plaignant sans cesse mais sans jamais se demander ce que ressent Lorelai. Il râle parce que Christopher apparaît dans la vie de sa fille (et de la mère par conséquent) mais il n' a aucun problème à imposer sa présence auprès d'April et de la mère de cette dernière. C'est un connard et un hypocrite.

Une autre que je me ferais bien : Sookie. Je vous jure, j'ai parfois envie de lui faire avaler son tablier. Lorsque Lorelai lui apprend que le mariage avec Luke est repoussé, à la demande de ce dernier, aussitôt Sookie bondit : elle reproche à Lorelai de maltraiter Luke, qui est parfait pour elle, qui a attendu patiemment qu'elle se remette de sa séparation avec Christopher, avec Max, avec etc. Alors pourquoi Lorelai fait ça à Luke ? Luke n'a pas attendu par bonté d'âme, il a attendu parce que c'est un trouillard. Lorelai ne doit rien à Luke pour avoir attendu 9 ans pour se déclarer ! Et puis quoi encore ? Quant au fait qu'ils sont parfaits ? Mais eh oh ! Faut sortir de ce fantasme de collégienne, là. Outre le fait que personne n'est parfait pour personne, Luke est loin de faire du bien à Lorelai. Surtout durant cette saison. Est-ce que Sookie se rend compte que Lorelai et Luke sont en fait ses poupées et qu'elle a sept ans et qu'elle joue dans sa chambre ?

Je ne pensais pas que c'était possible. Mais j'en suis arrivée à un point où je déteste Luke. Mais vraiment. Je veux lui exploser les rotules. C'est devenu physique, sa tronche pas rasée, ses éternelles chemises en flanelle, sa casquette à l'envers, j'en peux plus. Ce type s'est fossilisé dans sa connerie et j'ai envie de lui enfoncer mon piolet dans le crâne. Le fait qu'il ait la soeur et le beau-frère les plus pénibles au monde n'aide pas.

Le pire, c'est que je ne me souviens pas avoir réagi aussi violemment lors de mon premier visionnage. J'étais pas fan de la manière dont se déroulait la relation entre Luke et Lorelai, mais je n'éprouvais aucune envie de tatanner mon écran...

Dans l'idée de la fossilisation, je regrette également qu'Emily n'évolue pas. Sa relation avec Lorelai, ses manipulations, ses persiflages ne disparaissent pas. Six saisons, six années et ce personnage est écrit quasiment de la même manière. Richard quasiment pareil. Franchement, ça m'égratigne à chaque fois. Toujours au même endroit.

PS : Je n'en reviens pas que les scénaristes aient osé traîner Rory et Logan dans le RossRachelien "on the break". Shame on you.
epanorthose: (Default)
Final de la saison 4 de Gilmore Girls, Luke et Lorelai s'embrassent. J'ai trouvé Luke un peu connard dans cet épisode soit dit en passant. Sous prétexte qu'il a apporté des fleurs, il affirme que ses intentions sont claires et que Lorelai doit y répondre. Les sourires échangés et les regards sont des promesses et quand l'ex arrive, il l'engueule et affirme qu'elle le fait tourner en bourrique. J'appelle ça de la manipulation affective. Et je répète : connard.

Episode 501. Lorelai a plein de choses à gérer, outre le baiser avec Luke. En particulier, son différend avec sa fille. Sookie apprend qu'il y a eu baiser nocturne et saute dans les bras de Lorelai. Elle est tellement heureuse ! C'est tellement génial. Il faut un peu de temps à Lorelai pour comprendre de quoi parle Sookie. Et Sookie d'affirmer qu'ils sont faits l'un pour l'autre et que c'est fabuleux. Lorelai est encore dans une phase de digestion de l'information, elle ne sait pas encore quoi faire de ce baiser qui lui est tombé dessus de manière pas très saine (voir plus haut). Sookie est déjà en train de prévoir que Luke et Lorelai feront leur vie ensemble et qu'ils vont être super heureux et Lorelai de sourire de manière gênée.

Voilà exactement pourquoi je n'aime pas le Luke/Lorelai. C'est le couple que la ville a fabriqué et dont ils se sont entichés au mépris même des sentiments des deux intéressés. Ca fait quatre saisons qu'on lui dit que Luke est amoureux d'elle, qu'elle l'aime aussi, qu'ils sont faits pour être ensemble, quel choix a finalement Lorelai si ce n'est céder à cette pression insidieuse ? Vous me direz, Lorelai a un sacrément tempérament et sait dire "non" : elle s'est barrée de chez elle à seize ans. Mais la cinquième saison s'amorce et je trouve qu'au final, Lorelai cherche vraiment à arrondir sans cesse les angles. Elle met à longueur de temps ses sentiments en veilleuse pour que les choses se passent bien avec ses parents. Même quand elle est dans son bon droit, elle finit par s'excuser auprès de sa mère. Quand son père l'insulte, elle s'en va. Alors quand une ville qui les a accueillies, elle et sa fille, bras grands ouverts, je vois difficilement comment elle parviendrait à ne pas mettre encore une fois ses sentiments dans sa poche et ne chercherait pas à leur faire plaisir en adoptant l'attitude qu'ils attendent d'elle. Être avec Luke. Parce que c'est un type bien, qu'il prend soin d'elle, la nourrit, répare sa maison et qu'il veille sur Rory. Sérieux, pour moi, on oblige Lorelai à confondre reconnaissance et amour et je trouve ça glauque.
epanorthose: (Ø: vers l'infini et au-delà)
Je continue de marathoner Gilmore Girls. J'ai fini la saison 4. Quelques remarques en vrac :

- Je déteste Taylor. Vraiment. Je le déteste. Je veux lui faire avaler son toupet et ne plus jamais l'entendre.
- Mais je continue de bien aimer Kirk.

- Luke/Lorelai, je ne peux pas. Vraiment pas. Je n'y crois pas, je ne veux pas et j'ai envie de m'enfoncer les doigts dans les yeux chaque fois qu'un regard languissant et trop appuyé apparaît sur mon écran. Ils n'ont rien en commun. Une vie commune ne peut que les rendre malheureux. Luke est un ermite, asocial, misanthrope et grincheux. Lorelai est une jeune femme pétillante qui compense le manque d'amour familial en s'entourant d'amis, de couleurs et de rituels inutiles et pourtant essentiels. Expliquez-moi comment ça peut fonctionner ?
- Christopher/Lorelai, je milite à fond. Je ne suis pas spécialement fan des histoires d'amour de jeunesse qui deviennent le grand amour, mais ces deux-là ont véritablement des intérêts, des références et des goûts communs.

- Lorelai m'agace un peu. Je me suis surprise plus d'une fois à avancer ses babillages et logorrhée ininterrompues.
- Lorelai continue, cependant, d'être le personnage qui m'émeut le plus. Beaucoup de personnages ont le coeur un peu fragile et vivent des situations pas forcément très drôles (Lane !), mais il y a quelque chose chez Lorelai qui me déchire le coeur. Et me donne envie de gifler Emily. Cela me met hors de moi de voir Lorelai faire autant d'efforts pour des parents aussi insensibles, voire cruels. D'autant plus hors de moi qu'ils sont hyper compréhensifs, attentifs et indulgents envers Rory. Lorelai me fait pleurer d'empathie. Et ça ne m'arrive pas souvent.

- Jess est un con. Un con qui a des soucis, mais un con tout de même. De ce fait, je ne comprends pas pourquoi c'est le petit ami préféré du fandom. Dans le genre ado déchiré et profondément égoïste (mécanise de défense, je sais), il se pose là. Mais de ce fait, il est insupportable.
- Je suis partagée sur Dean (que j'appelle Baby Sam). C'est effectivement un premier petit ami quasi parfait, mais il a un côté un peu ultra possessif et passéiste qui me fait grimacer profondément.

- Je ne me souviens pas trop de Logan. Je sais juste que le fandom ne l'apprécie pas des masses. Je suis assez curieuse de le voir débarquer.
- A part Max Medina, j'avais oublié tous les petits amis suivants de Lorelai. Pfiout ! Effacés de ma mémoire. A la revoyure, Max est plutôt cool. Je ne sais pas trop pourquoi mais je ne gardais pas un très bon souvenir de lui. Probablement parce que la première fois, j'ai suivi la perche que me tendaient les auteurs et avait plutôt envie de shipper Lorelai avec Luke.

- Je rigole chaque fois que je vois un acteur que je connais pour une autre série ou un autre film. Genre, il y a Peeta qui fait une très brève apparition. Il ne dit qu'un mot ! C'est dire si l'apparition est brève. Sa fiche imdb ne dit rien de son apparition dans GG. Mais je suis sûre que c'est lui !
- Dans le genre je rigole bien avec les acteurs qui vont devenir plus connus pour ce qu'ils ont fait après : Sookie St James.
epanorthose: (Ø: vers l'infini et au-delà)
Le week end n'a pas été fameux : une couille au boulot vendredi soir et le cerveau qui part en full speed. J'ai essayé de l'abrutir, de détourner son attention, mais rien n'y a fait. J'ai pourtant ressorti l'artillerie lourde : Gilmore girls.

J'ai pratiquement fini de revoir la saison 1. C'est dire si j'ai marathonné ! (Paraît qu'on dit "binge watching" maintenant)

Je me suis arrêtée quand Lorelai commence à se poser des questions sur ses sentiments pour Luke. Enfin, "se poser des questions" est une expression abusive, parce que clairement, tout le monde lui en pose des questions. Au point de lui faire perdre le nord. Pour ceux qui l'ignoreraient, si j'aime beaucoup les personnages séparément, je ne les apprécie pas beaucoup en tant que couple. Je ne trouva pas qu'ils s'accordent bien. Et j'ai surtout l'impression de voir un couple arrangé par tous les personnages de la série. Des personnages qui se seraient écriés : "Des célibataires ? Vire marions-les ! Marions-les !" Si vous voulez mettre quelqu'un avec Lorelai (ce que je n'encourage pas nécessairement), je préfère de très loin Chris. Mais ça, je ne l'ai pas pas déjà dit.

Je continue de trouver Rory absolument adorable et Emily à gifler. Je suis un peu moins sous le charme de Lorelai par contre. Et Baby!Sam qui s'appelle Dean continue encore de me faire rire. J'imagine que c'est un moment ou Papa Winchester a un relent de conscience et de sentiment paternel et tente de mettre en place une vie tranquille et normale pour ses fils.

Je remarque que ces dernières années, j'ai beaucoup de mal à me lancer dans de nouvelles séries et qu'au moment des vacances, au lieu de tenter de nouveaux titres, je me replie vers d'anciens que je marathonne. Serais-je déjà vieille ?

Profile

epanorthose: (Default)
epanorthose

March 2016

S M T W T F S
  12345
678 9101112
13141516171819
20212223242526
27 28293031  

Syndicate

RSS Atom

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Sep. 22nd, 2017 08:36 pm
Powered by Dreamwidth Studios