epanorthose: (Ø: vers l'infini et au-delà)
Je finis cette année sur les rotules. Et j'ai commencé à attaquer les fémurs, pourtant réputé os le plus résistant du squelette humain.

Objectifs de ces vacances

- avancer le chapitre 4 des Orphelins
Aux vacances dernières, j'avais avancé Résilience, il est donc temps que je me consacre aux Orphelins. Je redoute le chapitre un peu chiant à écrire. Les points de vue s'y multiplient et l'action s'éparpille. C'est beaucoup plus compliqué à écrire qu'un chapitre de Résilience qui (sauf l'intermède) s'écrit finalement assez vite. Il va falloir que je me motive en pensant que le prochain chapitre me permettra de ramener un personnage des Portes et d'en savoir un peu plus sur sa jeunesse. J'avoue : j'ai hâte !

- lire un ou deux livres de littérature de jeunesse que j'ai achetés
J'ai fait une razzia chez Gibert et j'ai acheté tout un tas de bouquins. Surtout des polars et de la littérature de jeunesse. Etant donné que je compte vraiment à partir de février me consacrer à mon roman (le mot est lâché !), il va falloir que je me tienne un peu plus au courant de ce qui fonctionne et de ce qui est publié. Bon. J'ai visé dans le "best seller". Je me ne sens vraiment pas de me hasarder du côté de la dystopie qui n'est que prétexte à raconter une histoire d'amour "d'accès difficile" (mais pas impossible ! Jamais impossible !). Merci les mauvais lecteurs de The Hunger Games qui s'évertuent à voir dans cette trilogie une histoire d'amour !
Et sinon, je suis toujours autant allergique aux vampires. Y a vraiment que Buffy qui a pu me faire oublier combien je déteste ce genre de créatures. Le garou a un très grand potentiel mais le vampire me débecte profondément et je reste hérmétique à son aspect romantico-érotico-sensuel. Go just to hell and don't come back ! Ever !

- dormir, me reposer, glander
En faire le moins possible. Je vais probablement traîner en pyjama chez moi toute la journée sans la moindre culpabilité. Ne voir personne, ne pas mettre le nez dehors. J'ai une collègue qui a essayé de me faire culpabiliser : "mais il faut voir des gens. Il faut faire du sport, remplacer la fatigue psychologique par la fatigue physique." Tu traites comme tu veux ta fatigue et tu me laisses m'occuper de la mienne. J'ai trente-trois ans, je crois que je commence à cerner à peu près comment je fonctionne. Merci bien. Connasse.

- regarder la saison 2a de Agents of SHIELD et ainsi être prête pour Agent Carter ♥ (je vous jure que s'ils lui collent un love interest je vais méga chouiner).
Faut au moins que je rattrappe une série. J'entends parler de The 100, je ne sais pas trop ce que ça donne. Peut-être que je ferai un essai. On verra. Mais comme dit plus haut, je compte en faire le moins possible. Et l'investissement émotionnel dans une nouvelle série, ça compte comme quelque chose.


Et c'est tout. Ce sont mes seuls objectifs. J'ai appris avec le temps à réduire mes exigences. Ca ne sert à rien de trop vouloir faire car je finis par ne rien faire du tout. Il y a un moment où il faudra bien que je bosse. Ma classe de troisième me file entre les doigts et va bien falloir que je trouve un moyen de ne pas la perdre totalement.
epanorthose: (P: noir!Olivia)
J'ai posté hier soir le chapitre 5 de Résilience. Chapitre totalement inédit. Il est assez sombre et j'y aborde des thèmes auxquels je n'avais jamais jusque là touchés : la religion, le plaisir sexuel et le trouble de stress post-traumatique. Tumblr est passé par là. D'autant plus que Nils se frotte à la question du consentement. Quand je pense qu'il y a moins d'une semaine, je décidais qu'il fallait un chapitre entre le 5 et le 6 mais n'avait pas la moindre idée de ce que j'allais bien pouvoir raconter. Et je me retrouve avec le chapitre le plus dense depuis que j'ai commencé à écrire cette fic.

Le chapitre suivant est censément prêt mais il va peut-être falloir que j'y touche une troisièeme fois, histoire de bien alligner les bordures. Et ensuite le chapitre abhorré. *beurk*

Les vacances seront passées vite. Comme toujours. Je n'ai pas fait grand chose. Encore moins que ce que je ne pensais. J'ai été terrassée par une fatigue hyper flippante. Je n'avais de l'énergie pour rien faire. A part regarder des romcoms. C'est ainsi que j'ai découvert une scène que je ne connaissais pas dans Pride & Prejudice (2005). D'après les souvenirs de [livejournal.com profile] brigantija, les Américains ont demandé une scène en plus où Darcy et Elizabeth se smoochent. Whut ? Je savais que les céréales kellogg's et le coca avaient un goût différent selon les pays d'importation, mais si on peut faire la même chose avec les films... Est-ce que quelqu'un peut m'indiquer auprès de qui on passe commande ?

La période du NaNo approche. J'aimerais bien y participer, mais je ne sais pas si c'est vraiment réalisable. Le mois de novembre est toujours très difficile pour moi. Et quand je vois comment déjà octorbre s'est passé, je redoute cette période. Vraiment. Etant donné les classes pourries que je me coltine, étant donné que j'ai beaucoup de mal à conserver de l'énergie pour préparer l'agreg, je crains d'être encore plus abattue que l'année dernière. Et c'était pas brillant l'année dernière. Sans vouloir offenser tous ceux qui sont nés en novembre, je déteste vraiment le mois de novembre !
epanorthose: (Ø: vers l'infini et au-delà)
Comment se passent les vacances ?

Pour être honnête, pas très bien. Plus pour des raisons de santé qu'autre chose, mais vous le savez sûrement, la santé finit toujours par jouer sur le moral. Je vais devoir serrer les dents jusqu'à lundi. Lundi, je vois la kiné, enfin ! Bonheur et joie ! Alors en attendant, je regarde des films en espérant oublier le pivert que j'ai dans le crâne et qui essaie de s'échapper par mon oeil gauche.

Et de temps en temps, j'essaie d'avancer dans le nouveau chapitre de Résilience.
epanorthose: (H: you've been psyched !)
Après ma sortie consumériste, j'ai fait une halte au Louvre (♥). Après avoir hésité un instant, je me suis dirigée vers le département d'égyptologie. Je n'y avais pas mis les pieds depuis plus de dix ans. Eh bien je dois bien dire : la claque ! Les bas-reliefs sont de toute beauté ! Et certains obljets du quotidien tout à fait exquis. Je n'avais pas le souvenir que le travail des matériaux était aussi précis et raffiné. Par contre, certains sarcophages m'ont fait pouffer de rire : la concavité du couvercle déforme certains visages de manière particulièrement cocasse. Difficile de prendre le grand prêtre qui y repose au sérieux ! Désolée, j'ai oublié de prendre une photo.

Par contre, je vous présente la Dame Au-Prénom-Le-Plus-Long-Et-Imprononçable-Du-Monde



Je vous l'avais dit : il y a du level !


Et sinon, un petit pliage de rien, fait à la va-vite et sans trop y penser !



(Ca me fait étrangement penser à un personnage de Naruto)


Sinon, ce soir, je vais au théâtre et j'ai bien failli oublier au moins trois fois cette sortie ! La semaine dernière, ce week-end et aujourd'hui. Ca craint !
epanorthose: (Ø: vers l'infini et au-delà)
Ma Partner in crimes d'agreg voulait faire grasse mat' ce matin et passer un peu de temps avec son amoureux. OK. Je dois justement m'occuper de mon PC. Et c'est ainsi que j'ai passé la journée à ne pas faire grand chose.

J'ai rattrapé mon retard sur Sleepy Hollow. Et vraiment, je ne comprends pas l'enthousiasme que soulève cette série. Au mieux, je m'ennuie profondément. Au pire, je refuse de croire à leur histoire. La mythologie de cette série ne tient pas la route, l'univers entier ne tient pas la route, la psychologie des personnages face à cette mythologie est incompréhensible. J'ai l'impression d'avoir sauté à pieds joints dans la saison 4 et 5 de SPN, sans avoir eu le temps de passer par toute la phase de mise en place. Supernatural a ses défauts, mais Kripke a fait un travail impeccable pour mettre en place sa mythologie et son univers. Probablement un des plus réussi et convaincant qu'il m'ait été donné de voir dans ma carrière de sériephile.

Et sinon, j'ai vu Man Of Steel. What an epic boredom ! Qu'est-ce que je me suis ennuyée devant ce film ! Franchement, je n'en ai pas vu l'intérêt. A part faire des sous dessus et tenter de ne pas se laisser distancer par Marvel. Mais quel ennui. Le film prend tellement le personnage de Superman pour acquis qu'il se contente du minimum pour nous présenter le personnage. Le scénario est totalement inconsistant. Je ne vois pas ce que ce film apporte à la légende de Superman. Un peu comme le Batman de Nolan soit dit en passant.
epanorthose: (Ø: vers l'infini et au-delà)
Les vacances.

Cette période tant espérée tout au long de l'année.

Enfin là.

Je suis dans la première semaine, par conséquente, je suis dans la phase ménage, rangement, tri et indécision. Je ne sais pas si ça vous le fait, mais une fois que vous avez clairement déterminé ce que vous gardiez et ce que vous jetiez/vendiez/donniez, il reste toujours un tas de merdouillis. Les trucs dont vous ne savez pas quoi faire. Foutu tas de merde ! Tout au long de la journée, ma décision évolue. "Mais bien sûr que je donne/jette/vend ! Qu'est-ce que j'en ferais ?" à "Oui, mais en fait, c'est assez fun comme truc. Et puis je pourrais en avoir besoin. Un jour." Pour revenir à "Mais qu'est-ce que j'en ferais ? Honnêtement ?" J'ai l'impression d'être un personnage schizo de dessin animé !

J'ai repris le petit footing du matin. C'est hyper dur. Je n'ai pas couru pendant plus de six mois, j'ai enflé comme une baudruche pendant l'hiver. Ergo, j'ai du mal à bouger ma graisse. Deux mois pour récupérer une hygiène de vie, une alimentation moins compulsive et un peu plus d'activité. J'ai commencé par bannir le Coca Light de mon système digestif. Deux semaines que je n'ai pas ingurgité une goutte. Ca va. Je gère. Sauf quand j'ai hyper soif. J'ai beau boire de l'eau, cela ne me désaltère jamais suffisamment. J'essaye aussi de me coucher à des heures à peu près raisonnables. De toute façon, à partir de 22h30, je pique du nez. Et à 23h, je dors sur mon clavier. #Zzzz

Quand j'aurai décidé ce que je ferai des merdouillis qui traînent, commancera le temps du boulot. Yeah ! En attendant, je continue de bosser sur mon histoire. Pour le concours, c'est totalement mort, mais qu'importe, l'histoire continue. Je ne sais pas trop où je vais avec cette hisoire, mais j'y vais. En en attendant d'apercevoir la ligne d'arrivée, I enjoy the ride, cause I'm Captain America. Oui, je me rends bien compte que le rapport logique entre les deux propositions n'est pas hyper flagrant. Voire peu compréhensible. Don't worry, all is alright.


PS : L'Ecole des Femmes à la Comédie Française est vachement bien.
epanorthose: (Ø: vers l'infini et au-delà)
Back from Albion !
J'ai tellement crapahuté durant ces six derniers jours que j'ai l'impression d'être partie bien plus longtemps.


6 jours en Albion )
epanorthose: (Default)
C'est rouge, c'est chaud, c'est douloureux. Sans le moindre conteste, ce sont des coups de soleil. Je peux donc déclarer que ça y est ! Je me sens en vacances.
Mon père m'a traînée deux jours dans une campagne verdoyante. Premier jour, j'ai caillé façon vieux lait tellement il faisait froid et moche et que je n'avais pas prévu la garde robe pour. Second jour, j'ai crâmé comme un homard en lisant des nouvelles de Sherlock Holmes.

J'update rapidement le MEME de 30 jours de ship-ship-ship !

Jours 13, 13b, 14 et 15 )


The 30 Days Pairing Meme : précédemment et à venir

A poil !

Jul. 2nd, 2010 01:52 pm
epanorthose: (Ø: vacances)
Petit moment VDM de rien.

Je rentre chez moi ; pose carton, sac ; vire sandales et vide la moitié du robinet d'eau ; je retire finalement ma robe. Je me dirige en sous-vêtements même pas coordonnés vers mon réfigérateur pour vider la moitié d'Orangina qui me reste. Je me baisse, me relève, lève la bouteille, lève les yeux et vois mon voisin accoudé au balcon en face. Oups. Je vais retourner dans ma chambre.


Sinon, c'est enfin les grandes vacances.

Cette année, je n'ai rien prévu d'autre que squatter chez les uns et les autres. Entre le boulot et le déménagement, je n'ai eu ni le temps, ni le budget pour m'organiser des vacances. Donc je squatte.

Profile

epanorthose: (Default)
epanorthose

March 2016

S M T W T F S
  12345
678 9101112
13141516171819
20212223242526
27 28293031  

Syndicate

RSS Atom

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Sep. 22nd, 2017 08:38 pm
Powered by Dreamwidth Studios