Papercut !

Aug. 13th, 2015 09:50 am
epanorthose: (P: noir!Olivia)
Je viens de m'éplucher le doigt. Ca fait mal. Et ça pisse le sang !

On ne peut vraiment faire confiance à aucun ustensile de cuisine. Tous des traîtres qui attendent la moindre inattention, la moindre maladresse pour te poignarder dans le dos et te saigner comme un porc !
epanorthose: (H: you've been psyched !)
Il m'aura fallu 14 ans (!!) pour découvrir que les Mangemorts n'avaient pas des capuches comme les membres du KK Clan.

J'ai toujours cru que les films avaient tenté de rendre plus classes et flippants les Mangemorts en leur ajoutant des masques. Parce que dans mon esprit il était hyper clair que c'était des cônes pointus de tissu qu'ils avaient sur la tête. Avec deux trous pour les yeux.

Et en fait, non.

Bon.

Mieux vaut tard que jamais.

En même temps ça m'arrange : mon mangemort va pouvoir cracher à la tronche de son ennemi. Yeah.
epanorthose: (Default)
C'est la panade totale !

J'ai oublié mon téléphone au bahut. (Je zappe toute la phase drama où j'ai retourné mes sacs, mes poches pour le retrouver, tenté de me souvenir de la dernière fois que je l'ai tenu en main, essayez de me remémorer un contact un peu trop invasif [anglicisme spotted] pour arriver à la partie qui nous intéresse : je n'ai pas de téléphone !)

Pourquoi c'est la panade ? Parce que je me sers de mon téléphone comme réveil. Et c'est tout ce que j'ai pour me réveiller ! Je n'ai pas de téléphone fixe. J'ai un vieux téléphone portable mais après deux essais infructueux pour taper mon code PIN, je n'ose plus y toucher. Je ne sais pas comment je vais bien pouvoir me réveiller demain. J'ai bien ma chaîne Hi-Fi, mais je n'ai aucune idée de l'endroit où est empoussiéré le mode d'emploi.

CA CRAINT !

Je crois que je viens de trouver l'excuse la plus bidon pour arriver en retard demain.
epanorthose: (H: not pleased)
Je viens de passer quinze minutes à essayer de récupérer une planche à découper qui avait glissé derrière une bibliotèque pleine. J'ai cru virer tarée. J'ai d'ailleurs un peu hurlé ma frustration.
Finalement, après avoir essayé la patafix sur une règle, un ceintre plié avec du scotch, un ceintre déplié, un ceintre déplié changé en pince et enfin un ceintre déplié replié enrubanné de scotch, j'ai récupéré cette foutue planche. Victory is mine !
Donnez-moi un trombone et un morceau de gomme, je suis chaude pour construire un hélicoptère.
epanorthose: (H: you've been psyched !)
Je viens de me payer une petite trouille de rien.

Je lance la machine et, très vite, j'entends que quelque chose ne tourne pas rond. Un petit "toc" qui revient régulièrement. Et un ronronnement qui n'aboutit pas. J'essaie au début de ne pas m'inquiéter (je n'ai pas le budget pour m'inquiéter). Mais le "toc" et le ronronnement inachevé m'inquiètent de plus en plus. Je m'approche et là une odeur de chaud aigre me prend à la gorge. Ma machine est en train de cramer de l'intérieur, c'est sûr. J'arrête le programme et appelle immédiatement ma petite soeur pour partager mon angoisse. Il lui est arrivé un truc similaire, sauf que ça été un peu plus loin : la machine a fumé et elle a appelé les pompiers.

Après une petite inspection, j'ai découvert le Vendée Globe (*wink wink nudge nudge*) : le tambour était mal fermé et s'était réouvert. Forcément, la machine ne pouvait pas trouner rond.

J'attends qu'elle refroidisse avant de la relancer et j'espère très fort que je n'ai rien pété parce que, vraiment, je n'ai pas les moyens de me racheter une machine à laver.


Sinon, je ne suis vraiment pas prête à reprendre le boulot demain. J'ai tellement pas envie !
epanorthose: (H: you've been psyched !)

On a tous eu un moment eureka le jour où on a découvert que ce n'était pas le poteau rose, mais le pot aux roses. Perso, je trouve que la première orthographe est plus sensée (à défaut de "faire sens").

Aujourd'hui, j'ai appris qu'on ne disait pas le Vent des Globes, mais le Vendée Globe. Mouais. J'aimais davantage ma version. Plus évocatrice.


PS : la fête musulmane, c'est l'Aïd et non pas Laïde. Juste au cas où. Ca a été ma découverte du mois dernier.

epanorthose: (H: not pleased)
Là, normalement, cette entrée aurait dû être ma review sur le spin-off de Percy Jackson, sauf que j'ai fait une fausse manip (au lieu d'appuyer sur la flèche du haut, j'ai appuyé sur reset) et tout mon texte s'est effacé. C'était un long texte qui m'avait pris à peu près une heure.

Je suis un peu dégoûtée.

Je me coince les doigts dans la porte du four et je vais me coucher.

Pour la review, on verra quand je serai moins dégoûtée (et que j'aurai moins mal aux doigts).
epanorthose: (Default)
Alors que j'allais enfiler mes chaussures, j'ai brusquement réalisé que je m'étais levée une heure trop tôt.

Crap !

Et je fais quoi maintenant ?



(la réponse : je me vernis les ongles)
epanorthose: (H: not pleased)
Il faut que j'arrête d'essayer de réparer des trucs.

Vraiment.

Tout ce que je gagne à chaque fois, c'est d'avoir le truc coller à ma table et le bout des doigts plein de colle. La dernière fois, j'ai même redouté un instant de revivre un épisode de Grey's Anatomy : mon index et mon majeur étaient collés l'un contre l'autre. Il a fallu que je force comme une malade pour les désolidariser.

Et le truc ? Cette fois, c'était une ceinture. Elle y a laissé un peu de sa patine bronze. Oui, elle est maintenant au bout de mes doigts.
epanorthose: (H: you've been psyched !)
Chaque fois que je vais chez Monoprix, cela me coûte un bras et deux ou trois orteils. C'est même pas que j'achète des trucs hors de prix, mais j'aime bien tester. Je teste de nouvelles préparations de desserts, des yaourts, des produits ménagers qui ont l'air miraculeux. Et au moment de tendre ma carte, la caissière (en l'occurence, ici, le caissier) m'annonce un montant qui me donne envie d'expulser un os de poulet de ma gorge.

Dans ce panier, il y avait en particulier douze (minis) canelés de Bordeaux. Je ne suis pas une fan de canelés, mais ma mère en est tarée, alors régulièrement quand je vais chez eux, j'en mange. Les canelés = comfort food. Je prends donc.

Et rentrée chez moi, j'ouvre immédiatement pour goûter. Fail. C'est pâteux, trop sucré, vraiment pas terrible. Mais bon, je ne vais pas les jeter non plus. Alors, entre deux vidéos YouTube, je les avale. A chaque bouchée un peu plus déçue, parce que chaque fois que je tends la main, je veux y croire : cette fois, ce sera bon. Ou en tout cas, je me serai habituée à ce que ça ne soit pas grandiose. Mais non. Pâteux, trop sucré, pas terrible.

Et alors qu'il n'en reste que trois dans la boîte, je m'empare du sachet pour avoir une idée du nombre de calories je viens d'ingurgiter. Chez moi, on appelle ça "de la calories prises pour rien". J'ai une philosophie : la calorie, c'est pas grave d'en prendre du moment que c'est bon et qu'on prend plaisir à l'absorber. En revanche, quand ce n'est pas bon et pourtant cher en calories...

Donc, tandis que je cherche le nombre de "calories prises pour rien", je tombe sur cette mention :
Conseils de préparation : au four traditionnel, passez le canelé pendant 10 minutes à 180°C. Laissez le refroidir avant de le consommer pour que le produit retrouve tout son croustillant.


Bon.

On va voir si ça marche sur les trois derniers.
epanorthose: (H: so not impressed)
Je viens de passer cinq secondes à tenter de nettoyer une saleté de mon écran...

... avant de m'apercevoir qu'il s'agissait d'un astérisque.

*


Je verse la soupe chaude dans un bol. Un peu de sel, quelques moulinets de poivre et un soupçon de...

... CANNELLE ??!!


WTF ?!!

J'ai un pot de curry, un pot de cannelle et les deux ont un bouchon de la même couleur. Fallait bien que je me plante au moins une fois.

*


Je vais peut-être essayer de me coucher pas trop tard ce soir.

A poil !

Jul. 2nd, 2010 01:52 pm
epanorthose: (Ø: vacances)
Petit moment VDM de rien.

Je rentre chez moi ; pose carton, sac ; vire sandales et vide la moitié du robinet d'eau ; je retire finalement ma robe. Je me dirige en sous-vêtements même pas coordonnés vers mon réfigérateur pour vider la moitié d'Orangina qui me reste. Je me baisse, me relève, lève la bouteille, lève les yeux et vois mon voisin accoudé au balcon en face. Oups. Je vais retourner dans ma chambre.


Sinon, c'est enfin les grandes vacances.

Cette année, je n'ai rien prévu d'autre que squatter chez les uns et les autres. Entre le boulot et le déménagement, je n'ai eu ni le temps, ni le budget pour m'organiser des vacances. Donc je squatte.
epanorthose: (H: I'm okayish)
"Aujourd'hui n'était vraiment pas un jour à oublier son parapluie !", ai-je pensé tandis que je dégoulinais dans le 48.

"La plaque est-elle chaude ?" me suis-je demandée tandis que je rangeais mon huitième de cuisine. "Et si je posais mon doigt dessus pour vérifier... Tiens, je ne sens rien... Ah ! si, je sens... Je sens que j'ai mal. Aïe."

("La bonne idée, maintenant, serait de retirer mon doigt de la plaque, le passer sous l'eau et l'enduir de Biafine... Est-ce que j'ai de la Biafine ?")

En d'autres termes : aujourd'hui, j'ai été une boulette qui a sacrément bouletté. Yay me !

Profile

epanorthose: (Default)
epanorthose

March 2016

S M T W T F S
  12345
678 9101112
13141516171819
20212223242526
27 28293031  

Syndicate

RSS Atom

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Sep. 23rd, 2017 04:23 pm
Powered by Dreamwidth Studios