epanorthose: (Ø: vers l'infini et au-delà)

Tron Uprising truly was one of the best written, most beautifully designed, and thematically intriguing cartoons of the past decade. I hope that this tribute can convey its unique visual style, wonderfully creative world, and characters.

Video: Tron Uprising
Audio: Self Machine (La Roux Sidetracked album Coconut Candy 'No Need for Plastic Palm Trees' Elly Jackson Remix)
Artist: I Blame CoCo



epanorthose: (H | :D)
Elementary, 1x18.

Cette série continue de me ravir au plus haut point.

Sherlock continue d'enseigner à Watson l'art d'enquêter. Et, contrairement, aux autres versions, c'est un projet réel. Il l'accompagne, sans interférer, proposant son aide, mais jamais imposant, l'aidant à se focaliser sur ses succès et lui apprenant à se servir de ses erreurs. C'est un véritable professeur, qui oeuvre avec pédagogie et respect. Je suis incroyablement fan.

Dans les autres versions, Sherlock explique toujours comment il est arrivé à ses conclusions. Parfois, c'est avec un agacement non contenu (comment avez-vous fait pour rater l'évidence ?) ; parfois, une façon de se mettre en avant (je suis tellement génial d'avoir pu retracer la journée du bonhomme grâce à une marque de pas). Et il considère que c'est suffisant pour passer maître dans l'art de l'enquête (Le Cycliste solitaire, Sherlock Holmes: A Game of shadows). Et, maintenant, Watson mène l'enquête ! Tu m'as souvent vu faire, c'est à ton tour. Bien évidemment, Watson se plante : il n'a jamais pratiqué. Théorie et pratique, deux choses bien distinctes. Un échec programmé, voire orchestré, que Sherlock tourne en plus en ridicule.

Tout ce que j'espère maintenant, c'est qu'il ne va pas venir à l'idée des scénaristes de commencer une romance entre Sherlock et Joan. Je n'étais déjà pas bien chaude à la base, mais maintenant qu'il est son mentor, je refuse catégoriquement. Les relations professeur/élève sont un total anti-kink pour moi. Pour le moment, Joan et Watson ont une relation professionnelle et amicale et les indicateurs laissent présager que l'on devrait continuer dans cette voie. Mais je me méfie. J'ai regardé The X-Files, Bones, CSI, House et la romance finit toujours par arriver. Parfois, je l'encourage, mais là, vraiment, non. Juste, non.

NON.


Puisque je parlais de relations professeur/élève.



Ce n'est pas une confession, puisque c'est un sujet que j'ai déjà développé plus d'une ou deux fois. J'écoute et apprécie la Teen Pop. Qu'est-ce que j'appelle la Tean Pop ? Ces chansons chantées par des ados pour des ados. Quand j'ai le moral un peu bas ou que j'ai envie de courir, c'est ce que je me mets dans les oreilles. Selena Gomez, Demi Lovato ou Miley Cyrus m'accompagnent dans mes petites foulées au parc. Ou lorsqu'il faut aller au bahut et que le coeur n'y est pas trop.

"I can't be tamed" de Miley Cyrus est une chanson pour laquelle j'ai une étrange affection. Je crois que c'est l'image du grand oiseau dans la cage qui s'échappe et fait fuir les richards. J'ai dans un dossier empoussiéré une histoire de grand oiseau dans une cage. Il y a aussi le fait que cette chanson va comme un gant à Max (Dark Angel) et que je rêve de m'en servir pour faire un montage vidéo.

La chanson dans la fanvid HP est un peu modifiée, mais j'adore le montage. J'adore l'idée : les gamins de Poudlard sont une force vive qu'on ne peut pas contrôler, qu'on ne peut pas modeler. L'esprit doit être critique face aux modèles qu'on cherche à nous imposer et rebelle quand nécessaire. Go students of Hogwart !
epanorthose: (H | :D)
J'ai toujours beaucoup aimé le Darcy/Lizzie. Mais depuis que je regarde Le Journal de Lizzie Bennet, mais je les shippe trop à fond les marrons. Mais genre, l'épisode d'aujourd'hui...



J'ai un peu couiné comme une souris qui vient de dénicher la réserve de fromage !

La storyline de Lydia file un mauvais coton. Bing Lee a twitté qu'il était de retour à LA. Darcy et Lizzie sont à Pemberley Digital. Ahhh ! Trop de tension ! Trop de tension !

J'adore.

PS : Et vous ? Quand est-ce que vous vous mettez à regarder le Journal de Lizzie Bennet ? Non, sérieusement ? QUAND ?
epanorthose: (Ø: vers l'infini et au-delà)
J'adore le travail de montage de Matt Shapiro. Chaque année, il nous régale avec une fanvideo qui compresse en cinq minutes une année de trailers. J'ai attendu avec beaucoup d'impatience celle de 2012. Elle est très bien montée, mais elle me touche un tout petit peu moins que celles de 20110 et 2011 dont je suis fan. Celle de 2011 raconte une histoire, en traversant différents genres. Elle me fait rire, sourire, frissonner. Celle de 2010, je l'adore à cause de la chanson. Et bien sûr de l'adéquation entre l'image et le son. Je suis un peu vénère que la vidéo de 2012 ait disparu parce que signalée comme "copyright infringement". Techniquement, c'est vrai. Mais faut pas déconner ! C'est une fanvideo ! Y a pas des batailles plus sérieuses à mener sur le front de l'utilisation illicite de propriété intellectuelle ? Passons. Tant qu'elle est là, je vous (re)présente le Cinescape de 2010.



Et si vous ne l'avez pas vu, je vous invite à voir tant qu'il est là le Cinescape de 2011.

PS : Le Cinescape de 2012 peut encore être vu sur Vimeo.
epanorthose: (H | :D)
It's back ! Le Cinescape de Matt Shapiro.

epanorthose: (H | :D)

J'avais sorti les DVD, j'étais prête à me refaire la série de Pride & Prejudice de la BBC et...

Et j'ai arrêté au bout de cinq minutes. Je suis allée sur YouTube et j'ai repris les vidéos du Lizzie Bennet diary depuis le début. Ce qui était une bonne idée parce que j'avais loupé quelques épisodes. Et tandis que je les re-regarde, j'imagine Darcy faire de même. Et j'imagine Lizzie les re-regardant et imaginant Darcy qui les regarde. Et résultat je me marre à trois niveaux.

epanorthose: (H | :D)
Quick post.

Il y a quelques temps, j'avais parlé d'une websérie trop bien recommandée par Felicia day : The Lizzie Bennet Diaries. Si vous ne regardez pas encore, il est encore temps de vous y mettre. Surtout que là, on arrive (enfin !) à la partie TROP bien de l'histoire : Darcy a fait sa déclaration foireuse.

Je viens de découvrir que l'actrice qui incarne Lydia joue dans une autre websérie : The Squaresville. C'est très différent de The LBD, plus axé sur le quotidien ordinaire de teens américains qui essaient de ne pas trop s'ennuyer dans leur petite ville de banlieue. Certes, ça n'innove pas des masses, si vous avez regardé et aimé Skins, Buffy the vampire slayer ou Angela quinze ans (et y a peut-être un peu de Daria quelque part), vous ne serez guère dépaysés, mais c'est bien fichu ! Y a de l'humour, de la tendresse, de la justesse, du décalé...


trailer-moment

epanorthose: (P: Tardis)
Une vidéo qui, à bien des égards, m'a plu. Merci à Teens React d'avoir mis un coup de projo dessus.

epanorthose: (H | :D)
Ô merveille ! Ô joie ! Ô bonheur et tremblements !

J'étais studieusement en train de bosser avec Sammy lorsque, au détour d'un dossier, je découvre qu'il a dans le bide une copie de ma "music video" sur les personnages féminins qui courent.

Ô stupeur ! Ô surprise ! Ô bonheur et tremblements !

Je pensais avoir bêtement jeté l'unique version que j'avais de ce fichier dans un rangement un peu trop drastique, persuadée que puisque j'avais une version sur megaupload, je ne craignais rien. Une copie était toujours dispo, à portée de clic. (On se gausse !)

Et maintenant, je voudrais un million de dollars...

*fait une danse de la victoire des plus chandlerienne*
epanorthose: (H | :D)
Dans sa dernière vidéo,



Felicia Day a mentionné dans ses 5 favoris de la semaine, le vlog de Lizzie Bennet (le tumblr).

Oui, Lizzie Bennet, comme dans Pride and Prejudice. Une jeune demoiselle actualise à la sauce YouTube le roman ultra classique de Jane Austen. C'est tout bête mais efficace. Lizzie, jeune étudiante, raconte sa vie devant une caméra. Ses deux soeurs, Jane et Lydia, et sa meilleure amie, Charlotte, s'invitent de temps en temps devant la caméra pour donner la réplique à Lizzie, ou juste la contredire. C'est fun et Felicia Day approved. Enjoy !

epanorthose: (H | :D)
J'ai pour Psych une petite tendresse toute particulière.

C'est tout simplement une série fun, fun, fun. Elle repose sur une amitié "sérieuse" entre Gus et Shawn, une confiance à toute épreuve entre Juliet et Lassie. Elle irradie de bonne humeur, même s'il y a des cadavres à chaque épisode. Elle s'accessoirise de références aux années 80. Elle déborde de répliques grandioses, de mimiques tordantes, de situations grotesques.

Psych, c'est la série qui fait du bien à l'humeur. Et je trouve que cette fanvid exprime tout cela.

Enjoy.
epanorthose: (H: BAMF)
Une magnifique music video comme j'aimerais un jour en faire...



Ca parle de Science fiction, de cinéma et télévision et, surtout, de femmes.

Vous pouvez aller féliciter l'artiste, [livejournal.com profile] charmax, sur sa page LJ
epanorthose: (P: Tardis)
J'ai une idée de fanvid...

J'ai une flûckeuse d'idée de fanvid ! Une idée ambitieuse. Une idée qui va me laisser une ou deux canines sur le carreau. Une idée qui relève du défi perso.

Ce serait un pendant à la vidéo des femmes qui courent. Non, pas des hommes qui danses, ça a déjà été fait.

Mais si ça se trouve, c'est une idée désastreuse. Ou qui va me mener droit au désastre. Si on peut parler de "désastre" en matière de fanvid, of course.

Toujours est-il, I totally blame la bande son de How to train your dragon.

I did it !

Jul. 14th, 2011 09:52 am
epanorthose: (H | :D)


Pour la petite histoire.

Melissa Etheridge, l'interprète, a écrit cette chanson après qu'on lui a diagnostiqué un cancer. La chanson raconte donc son combat quotidien contre la maladie. La première fois que j'ai entendu cette chanson (elle faisait partie d'un fanmix sur les personnages féminins badass), j'ai tout de suite pensé à Buffy. Et j'ai eu envie de faire une fanvid. Seulement, très vite, la video n'a pas été qu'au sujet de Buffy, il y a eu d'abord Willow, puis la première Tueuse, Faith et quelques slayerettes qui sont venues faire les guests. Alors j'ai décidé de carrément ouvrir le casting à tous les personnages féminins que j'aimais.

ll y a des manques. Des manques qui me font rougir de honte (et quelques hyperprésences), j'en ai bien conscience. Le problème est que même si on sait qu'un personnage doit avoir sa place, il faut trouver la bonne scène dans l'ensemble de l'oeuvre et ce n'est pas toujours évident. Parce qu'on ne sait pas nécessairement où se situe cette bonne scène (surtout quand il s'agit d'une série qui compte plus de cinq saisons) et on n'a pas toujours la scène sous la main.

Alors voilà, y a pas Donna, y a pas de Lost!girl. Zoé, Luna, CJ, Jaye ou tant d'autres manquent à l'appel. Croyez bien que j'en suis désolée. J'ai réussi à faire entrer in extremis hier soir Lorelai, Hermione et les Friends et ça n'a pas été sans mal.

La vidéo n'est pas parfaite, j'ai bien cru que je n'en viendrais jamais à bout. Mais finalement, après trois étés, elle est enfin achevée. J'espère qu'elle vous plaira.

--
Note : il y a quelques erreurs dans le générique de fin. Elles sont en cours de modification.
epanorthose: (H: BAMF)
Il se pourrait que je vienne enfin à bout d'une fanvid commencée il y a de cela plus de deux ans.

Pourquoi autant de temps ?

Voici la liste que je dois mettre au générique (si j'arrive à trouver le moyen de le faire) :

Films :
James Cameron : Terminator, Terminator 2, Alien 3, Alien 4, Titanic
Joss Whedon : Serenity
Wachowski Brothers : The Matrix, The Matrix: reloaded
Luc Besson : The Fifth Element, Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec
George Lucas : Star Wars 2, Star Wars 4
JK Rowling/Cuaron/The WB : Harry Potter andthe Prisoner of Azkaban
Andrew Fleming : Nancy Drew
Lewis Carroll/Tim Burton : Alice in Wonderland
Adrian Lyne : Flashdance
Blake Edwards : Breakfast at Tiffany's
Tolkien/Peter Jackson : Lord of the ring 1 et 3
Charles Vidor : Gilda
Ridley Scott : Thelma & Louise
Shakespeare/Andy Fickman : She's the Man
Peyton Reed : Bring it on
Shakespeare/Baz Luhrmann : Romeo + Juliet


TV-Shows :
James Cameron : Terminator: The Sarah Connor Chronicles
Joss Whedon : Buffy the Vampire Slayer, Firefly
Chris Carter : The X-Files
Russel T Davies/the BBC : Doctor Who, Torchwood
Shonda Rhimes : Grey's Anatomy
Amy Sherman : Gilmore Girls
Ronald D Moore : Battlestar Galactica
JJ Abrams : Alias, Fringe
Eric Kripke : Supernatural
Paul Scheuring : Prison Break
Jane Austen/Adrian Shergold/BBC : Persuasion
Foz Allan, Dominic Minghella/ BBC : Robin Hood 2006
Alfred Gough, Miles Millar/DC : Smallville
Rockne S. O'Bannon : Farscape
Bryan Fuller : Dead Like Me
Constance M. Burge/Brad Kern : Charmed
Rob Thomas : Veronica Mars


Animated Movies and TV-Shows :
Studio Disney : Pocahontas, The Beauty and the Beast, The Little Mermaid, Tangled
Hayao Miyazaki/Studio Ghibli : Mononoke Hime
Disney/PIxar : The Incredibles
Naoko Takeuchi/Toei : Sailor Moon
Don Bluth : The Secret of NIMH
Marjane Satrapi/Vincent Paronnaud : Persepolis
Glenn Eichler, Susie Lewis/MTV : Daria


D'où deux ans.

Alors oui, il n'y a pas tout. Il y a même des manques effarants. Mais ce qui m'outrecuit le plus, ce n'est pas tant les grands titres que les grands personnages absents. Le plus dur à avaler pour moi est que je n'ai pas réussi à caser Zoe ou Donna ou même Elizabeth (celle que vous voulez au choix, d'une manière générale, j'aime assez les Elizabeth). Par contre, Buffy, elle est bien là, bien installée, bien présente. Le truc, c'est que malgré tout, le fandom avec des personnages féminins qui courent et sauvent le monde, celui que je connais le mieux, ça reste quand même Buffy qui bastonne les Vampires.

Ah oui. Mon thème, c'est les personnages féminins badass qui courent, tombent, se relèvent et sauvent le monde.

Et je dois dire que ma grande, très grande fierté, c'est d'avoir casée Mme Jonathan Brisby entre Buffy et Rose.

Et Leeloo.

Et Sarah Connor.

Et toutes les autres.
epanorthose: (H | :D)
Parce qu'à presque trois heures du matin, on a tous besoin d'une vidéo qui chante les quatre Maisons de Hogwart.




...et toutes les autres "music videos" de Ministry of Magic sur HP
epanorthose: (H: you've been psyched !)
Etant donné le nombre de fois que cette vidéo a été visionnée, à mon avis, vous avez dû la croiser une ou deux fois sur la toile. Mais dans le doute...




Et une dernière pour la route. Parce qu'il faut nécessairement une vidéo sur les chansons Disney.

epanorthose: (♥ | ♪)
Je trouve cette music video/fanvid un peu magnifique.



L'editing est top, le choix des chansons pertinent et il y a un même un peu d'humour ici ou là. Surtout là.
Et puis la fin... Ca tape juste au bon endroit. ♥
epanorthose: (Ø: stong woman)
There is a lot of awesomeness (and creepiness) in this post !

[livejournal.com profile] norwich36 (qui est une awesome revieweuse) a mis en lien différentes fanvids traitant de la place des femmes dans les séries et films.

So click and watch.
epanorthose: (H: made of awesome)
J'ai déjà dû croiser la rec deux fois sur LJ, mais il me semble qu'on ne recommande jamais assez les bonnes choses.

Je vous recommande donc, assez chaleureusement, la série parodique de CDZAbridged (utilisateur YouTube) : Les Chevaliers du Zodiaque, La Série Abrégée. (site)

Pour situer l'action. Le fanvidder a choisi de jeter son dévolu parodique sur la partie des 12 maisons. Un épisode correspond à une maison. Eh ! C'est non seulement une version parodique, mais aussi et surtout une version abrégée.

On commence pas très sûr de vraiment rire et, au fur et à mesure des épisodes, des débilités qui s'enchaînent, des références douteuses, des calambours faciles et des running gags, on arrive au dernier épisode (pour le moment le #8) les côtés pliées en 15 (D'après Studio 60, 15 est un chiffre beaucoup plus drôle que 17).

La série ne s'adresse pas aux hypercalés, juste à ceux qui ont suivi au moins une fois la série.

Profile

epanorthose: (Default)
epanorthose

March 2016

S M T W T F S
  12345
678 9101112
13141516171819
20212223242526
27 28293031  

Syndicate

RSS Atom

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Jul. 21st, 2017 04:36 pm
Powered by Dreamwidth Studios