epanorthose: (H: you've been psyched !)
Les épisodes de fins de saisons avaient quelque chose... d'étrange cette année. Ils avaient l'air un peu shizophrène.

Par exemple, pour son dernier épisode, Grey's Anatomy s'est prise pour Lost.

Grey's Anatomy, Fringe ont des crises d'identité. (et j'évoque rapidement le cas "Grimm" et "Once upon a time") )
epanorthose: (H: you've been psyched !)
Dans le dernier SPN (703, "The Girl next door"), Jewel Staite (Kaylee de Firefly) joue un personnage qui s'appelle Amy Pond...

Qui a commandé un fandom collision ?

Je crois que, cette année, le nouveau jeu (très en vogue !) chez les scénaristes outre-atlantique est de caser une référence à Doctor Who.

Game on !
epanorthose: (H | :D)
Dans le dernier épisode de Grey's Anatomy, l'équipe du Seattle Grace Hospital soigne des personnes qui ont été blessées dans un mouvement de foule lors d'une scifi convention parce que l'on vendait quinze TARDIS dans leurs paquets d'origine signés par Russel T Davies.

Yeah. That's my guilyy pleasure show !
epanorthose: (H: BAMF)
Je regarde le dernier TW. Le générique vient de se terminer, mais les noms continuent de défiler en bas de l'écran. Un nom attire mon attention.

Kelly A Manners.

Pourrait-il avoir un rapport avec Kim Manners ? C'est fort peu probable, sûrement un homonyme. Mais ça serait quand même drôle.

Pour information, Kelly Manners est producteur sur la série Torchwood. Pour votre autre information, Kelly Manners est un homme m'apprend IMdB.

Ce que m'apprend également sa fiche IMdB ?

Eh bien que Kelly Manners a également été un des producteurs de Buffy, Angel et Dollhouse. Je sais qu'Espenson bosse sur Torchwood, mais plus le whedonverse et le whoverse collident et plus j'ai des étoiles dans les yeux.

Et Kelly Manners est aussi le frère de Kim Manners.

Whoa.

Ces deux frères rocks leurs socks !
epanorthose: (H: BAMF)
Je sors de ma retraite silencieuse et ensoleillée pour exposer aux vues de tous (enfin de ceux qui suivent ce LJ) cette photo made of epic!win.

C'est vous dire si c'est grandiose !




Photo portée à mon attention par [livejournal.com profile] littlegothsin
Un grand merci à elle ♥



Mon devoir de fangirl étant fait, je retourne m'assoupir au soleil.
epanorthose: (H | :D)
Je me suis panée la tronche et, au passage, j'ai griffé Castiel. Comme j'avais du verni sur les ongles, il a maintenant trois belles marques parallèle sur la tronche.

Merdemerdemerdemerde.

En parlant de Castiel...

[livejournal.com profile] jo_yumegari m'a refilé le lien d'une BD qui crossoverise SPN et DW. Je viens de me payer quelques très beaux fous-rires.
Bonus point : la stylisation SD est à tomber, des coeurs plein les yeux. Surtout ceux de 10 et de Castiel.

Merci, Jo. ♥

Et comme on dit quand c'est bon : "fais tourner". Je fais donc tourner et vous, vous cliquez ici.

Warning : ça se lit de droite à gauche.
epanorthose: (P: Tardis)
10nant me manquant énormément, j'ai décidé de regarder Single father.
(Je ne suis pas sûre que cela soit une bonne idée étant donné le sujet, mais passons)

Et je découvre qu'il y a le TARDIS dedans \o/
(Ou le TARDIS dans Idris dans la série).

Oui, parfois, il m'en faut peu pour lever les bras au ciel.

Ah ces acteurs british de télé qui ont tous joué les uns avec les autres !
(Quel plaisir pour la fangirl et la fan des fandom collision que je suis doublement !)
epanorthose: (H: BAMF)
Je suis allée voir Scream 4.

Je crois bien pouvoir dire sans trop me tromper qu'à peu près tous les acteurs de ce film viennent du monde de la série (+ quelques teen-films). Veronica Mars, Friday Night Lights, Heroes, The O.C., Pretty little liars, True Blood, Community, Make it or break it, 90210, Battlestar Galactica..., y a qu'à demander ! Si vous avez regardé la télé ces cinq dernières années, vous allez passer votre temps à tendre le doigt vers l'écran en hurlant : "mais c'est truc de la série lambda" ! Ou peut-être que c'est juste moi... ?

Etrangement (ou pas), cela a beaucoup joué sur la façon dont j'ai perçu les personnages à un prime abord (voire plus plus longtemps). Par exemple, l'agent Hoss, joué par Adam Brody, m'a été tout de suite éminemment sympathique. A contrario, Mary McDonnell, qui joue la tante de Sidney, a plutôt éveillé mes soupçons. Autre effet : j'ai eu du mal à me faire du souci pour Panettiere. "Mais enfin ! Il ne peut rien lui arriver : c'est Claire Bennet !". Oui, j'ai du mal avec le concept personnage/acteur.

Après, mes premières impressions ont-elle été les bonnes ? C'est une autre affaire dont je ne débattrai pas dans cette entrée.

Toutefois, je tiens quand même à dire que je suis très admirative de Sidney et que j'ai trouvé Neve Campbell vraiment belle.

Et maintenant, c'est certain ! Il faut que je revoie la trilogie !
epanorthose: (A: Bell)
Veronica vs 11

Choose your champion.

Choose wisely.

epanorthose: (H: BAMF)
Comment ça 11 a battu Mal ??

Comment se fait-ce ?

Comment est-ce juste possible ?


Et le truc que l'on vient de me faire réaliser, c'est qu'11 a en plus battu 9, 10 et Rose.

Je le dis très calmement, mais 11 est officiellement devenu le (mon) personnage à abattre. Je voterai même pour Sheldon ou Kurt pour le descendre.
(Et ça me fera super mal de voter pour Kurt, parce que ça voudra dire qu'il aura battu Lorelai.)


Pour ceux qui auraient louper une marche, je suis entrée dans l'arène de [livejournal.com profile] f_march_madness. J'ai eu des idées plus brillantes dans mon existence. Mais maintenant que j'y suis...

Pinage !
epanorthose: (H: BAMF)
[livejournal.com profile] brigantija m'a entraînée dans la cage de [livejournal.com profile] f_march_madness.

J'avais réussi à éviter cette folie jusque là et là, je suis tombée dedans. Et je suis sur les nerfs. Le Moffatverse s'étend trop avec toute sa douchebagerie. Il a sorti CJ. Comment le Moffatverse peut sortir CJ ?! Et Dana. Dana et CJ qui se font sortir par l'incompétent 11 et par le prétentieux Sherlock. All is wrong !

Et maintenant, je dois choisir entre Buffy et Olivia. Bien sûr que je vais voter pour Buffy. Evidemment. Mais j'aime Olivia. Olivia est un super personnage.

Chandler doit étendre Sheldon. Et Castle doit foutre une raclée à Sherlock. Parce que je refuse que le Moffatverse batte le Whedonverse, pas après avoir fait tomber le Carterverse et le Sorkinverse. Et puis parce que Castle est quand même bien mieux que Sherlock. Il résout les enquêtes et sans se montrer supérieur. Go Castle ! Go Whedonverse étendu !

Lorelai et Veronica sont debout et vaillantes. Faut les aider.

Par contre, j'ai appris que Dean s'était fait sortir par Spock. J'aimerais qu'on m'explique comment cette chose a pu arriver. Juste... Comment ?... En même temps, dans un monde où le Moffatverse fait tomber le Sorkinverse et le Carterverse...

...

Voilà donc, j'avais jusque là réussi à éviter cette folie. Et y avait une raison. Je me fais assez facilement happer dans ce genre de compétitions et perds encore plus vite toute retenue...

Dans une vie antérieure, je crois que j'ai été une cheerleader. Voire une hooligan.


Je me disais que si certaines oppositions se présentaient, elles se révèleraient particulièrement cruelles, genre Olivia vs Sydney par exemple. Mais en fait, je crois que je me retrouverais coincée si on me demandait de choisir entre 9 et 10. Plus que coincée, je buggerais.


[edit]
Je n'arrête pas d'éditer cette entrée pour corriger les coquilles. Plus que d'habitude. C'est dire à quel point je me suis embrasée. ^^;;
epanorthose: (Ø: OTP)
Je viens de voir un film pas terrible. Post Grad.

Le postulat de départ est intéressant pourtant, on pourrait presque s'y reconnaître. Une jeune femme sort de l'université, dipôme en poche, des projets plein la tête, elle déborde d'enthousiasme. Le monde lui appartient... Mais voilà que malgré tout ça, les projets, les ambitions, le diplôme, elle n'arrive pas à trouver d'emploi. Et là voilà obligée de retourner vivre chez Papa et Maman où tout le monde est taré. Le petit frère lèche la tête de ses camarades, la grand-mère s'achète un cercueil... Tout le monde est un peu taré.

Evidemment, le tout est matiné d'une romance tout à fait attendue (cela fait partie du cahier des charges), mais surtout facile. Pas vraiment d'obstacles à surmonter. A peine un voisin, pas même un projet de carrière. Trop facile, totalement décevant.

Alors pourquoi je vous parle de ce film ?

Juste parce que la jeune fille qui a l'enthouiasme, les projets, le diplôme mais pas de boulot, c'est Rory Gilmore (Gilmore Girls). Et son meilleur ami qui lui fait les yeux doux et dont elle est la seule à ne pas avoir compris au bout de cinq minutes que c'est son Grand Amour, c'est Matt Saracen (Friday Night Lights).

Rory et Matt. Mes deux (nerdy) adolescents préférés du monde entier. Et ils se roulent des gadins.

Parfois, les Powers That Be d'Hollywood font parfaitement bien les choses.
epanorthose: (Ø: fandom collision)
Evie est la fille du Docteur !!


Et là, vous ne comprenez sûrement rien à cette phrase si vous n'avez pas en tête une sitcom de la fin des années 80 Loin de ce monde/Out of this world. (L'intro vous rappelera peut-être quelques souvenirs.)

Je résume.

Evie, le jour de ses treize ans, découvre qu'elle a le pouvoir d'arrêter le temps (quand le bout de ses index se touchent). Sa mère lui révèle alors que son père est un extra-terrestre. Mi-terrienne, mi-Antareusienne.

Antareusien d'Antareus le paternel, mon oeil !

"Mon oeil", parce que notre charmant géniteur - qui a la capacité de projeter ses pensées - a deux coeurs ! Et nous savons tous d'où viennent les types pourvus de deux coeurs et qui ont la fâcheuse manie de voler celui de quelques terriennes en manque d'aventure.
Pas d'Antareus. De Gallifrey !

Donc, je reviens à ma déclaration d'ouverture.

Evie est la fille du Docteur !


--
Pilot, première partie
Pilot, deuxième partie
Pilot, troisième partie.
epanorthose: (P: the magnificent Dean)
La seule présence de Mark Sheppard vient de faire gagner un nombre de bonus points, vous n'imaginez même pas, à Warehouse 13 !

Autres visages connus qui ont fait glousser mon inner!fangirl : Roger Rees et Michael Hogan. Ces fandom collisions de malade !

En parlant de fandom collisions, sur une communauté, j'ai lu une note (écrite par [livejournal.com profile] moryssa) au sujet de 24 qui m'a bien fait rire. Je ctrl+C/ctrl+V :
PS: I think everyone and their brother have guest-starred in this show... Castiel is playing a bad guy, Sylar is a good guy, Detective Beckett was making out with Desmond, and Jack had to cut off Walter Bishop's finger before going all bad-ass on Samwise Gamgee. I can't decide if this means I watch too much tv or if I just need to let the plot-bunnies run wild in my imagination.
Et le plus fort, c'est que je sais parfaitement à quel personnage/acteur elle fait allusion. Est-ce que ça devrait m'inquiéter ou me réjouir ? Je ne suis pas tout à fait sûre...


[edit] je viens de (re-)jeter un coup d'oeil à la fiche imdb de Sheppard. A part Doctor Who, est-ce qu'il y a une série dans laquelle il n'a pas joué ?
epanorthose: (H: badass)
Je commence la saison 6 de Lost et vous savez quoi ? Je crois qu'il y a des scénaristes qui se sont fait un intégral SPN pendant l'intersaison. Genre corsé.
epanorthose: (Default)
Tisane brûlante entre les mains, je lance un épisode de X-Files. Un épisode un peu au pif, mais de préférence dont je ne me souviens pas très bien. La bouteille s'arrête sur Firewalker.

Que découvré-je, yeux ébahis et coeur de fangirl bondissant ?

Bradley Whitford joue dedans. Et en plus il est une sorte de Doppelgänger de Mulder.


(Il vient de se passer un truc de fou. Alors que je concevais la phrase ci-dessus, un mot ressemblant vaguement à "doppldander" m'est venu à l'esprit. J'allais écrire que Whitford y tient le rôle du double parano (!) de Mulder et cet échos de mot s'impose à moi. Je demande à google ce qu'il en pense ; il ne connaît pas. Je touche à l'orthographe et il finit par me proposer "Doppelgänger". Je clique sur le wiki!lien et découvre que c'est un mot allemand qui veut "double" et que les anglophones l'utilisent, mais le lien vers la page française m'apprend que les francophones ne l'utilisent pas. Et là, je vous demande, où mon cerveau a pêché ce mot ? Et qu'est-ce qu'il est fort pour me l'avoir ressorti, à peu près, exactement quand il fallait !)


Bon, c'est pas tout ça, mais maintenant, j'ai aussi envie de voir The West Wing. Il me reste toujours les deux dernières saisons à voir.


(Après une recherche croisée, il s'avère que c'est probablement dans X-Files même que j'ai entendu ce mot. Très précisément dans l'épisode "Fight club" de la saison 7. Cela faisait longtemps que mon cerveau ne m'avait pas fait une si forte impression. Finalement, y en a peut-être un peu là-dedans.)
epanorthose: (Default)
La pochette de ce fanmix sur Rose et 10 m'a foutu un coup à mon coeur tendre de fangirl. D'ici quelques jours, 10 se régènérera et avec lui se dissoudra à jamais les quelques miettes de Rose que l'on avait encore. Et, étrangement, c'est cette dissolution totale de Rose qui m'attriste le plus. Peut-être pas si étrangement, en fait. Il change de tronche mais le Docteur will survive for ever. Rose, en revanche. Et je ne veux pas que Rose disparaisse pour toujours et à jamais. I ♥ Rose.


Pas tout à fait sans rapport...

Hier, j'ai rattrapé mon retard sur NCIS.
Le 706, le 707 passent ; rien de notable. Puis arrive le 708. Déjà, il commence de très bon pied puisque Washington a pété les plombs, littéralement, ce qui oblige les agents du NCIS à faire leurs enquêtes à l'ancienne. On farfouille dans les archives, on fait appel au type qui dessine des portraits de suspect, on ressort les instruments du petit chimiste. C'est rafraîchissant de voir des enquêtes faites à l'ancienne au mileu de cette débauche de sciences et d'électroniques portée en étendard par la franchise CSI. A tel point qu'on finit par se demander si les personnages savent vraiment mener des enquêtes. NCIS répond que, pour sa part, oui.
Autre grand point de cet épisode : le fandom collision. Le suspect roule dans... une Chevy Impala. Abby n'est pas sûre pour l'année. Déjà, intérieurement, je pouffe de rire. Beaucoup. La voiture conduit les agents dans un contenaire où un espion stocke son matériel d'espion, ce qui fait dire à Tim : "This is like the TARDIS". Et après précision et contextualisation de Tim, Tony de s'exlamer : "Doctor Who ? Who watches that ?" The writers, obviously. ♥
NCIS, c'est la série que je regarde quand j'ai besoin de regarder une série pour faire coupure. En plus, les personnages féminins sont badass, mais là, tout de suite, maintenant, la série vient de faire un sacré bond dans mon petit coeur tendre de fangirl suscité.
epanorthose: (Default)
Je ne regarde pas l'épisode maintenant, pas dans l'urgence entre une préparation de cours et un départ anxieux pour le boulot. SPN mérite plus que ça. Mais je viens, comme à chaque fois, de jeter un coup d'oeil aux premières minutes de l'épisode. Et... Juste fangasme.

Total fangasme en découvrant quel acteur incarnait un certain démon très british. Kripke laisse-moi t'embrasser sur les deux joues. Je ne sais pas où tu vas mener ce personnage et cet acteur, mais leur simple présence conjointe à l'écran dans l'univers de ta série me donne envie de te faire des cookies jusqu'à la fin des temps. Et même au-delà.



Peut-être qu'à l'occasion, je dirais quelques mots sur le dernier DW. Peut-être. Mais je ne suis pas certaine d'avoir plus à dire que tout ce qui a été dit.

Profile

epanorthose: (Default)
epanorthose

March 2016

S M T W T F S
  12345
678 9101112
13141516171819
20212223242526
27 28293031  

Syndicate

RSS Atom

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Jul. 21st, 2017 04:39 pm
Powered by Dreamwidth Studios